L’Europe approuve un financement de 4.7 milliards euros dans l’hydrogène

L’Europe approuve un nouveau financement de plusieurs milliards d’euros sur l’hydrogène

La Commission européenne investit 4,7 milliards d’euros dans le développement de l’hydrogène

100 % électrique, hydrogène, hybride ? Les États membres de l’Union européenne misent sur plusieurs chevaux. Un nouveau financement pour développer l’hydrogène vient d’être approuvé par la Commission. Il est question de 4,7 milliards d’euros.

La Commission européenne vient de donner son feu vert pour accélérer l’initiative IPCEI Hy2Move (un « projet important d’intérêt européen commun »). En tout, 13 projets émanant de 11 entreprises dans 7 pays seront soutenus financièrement. Ils concernent tous le développement de l’hydrogène. Comme le précise la Commission, l’IPCEI Hy2Move se concentre sur « la recherche, l’innovation et une grande partie de la chaîne de valeur de la technologie de l’hydrogène ».

Les 7 pays membres de l’Union européenne à l’initiative sont : l’Allemagne, l’Estonie, la France, l’Italie, les Pays-Bas, la Slovaquie et l’Espagne. Ces États fourniront jusqu’à 1,4 milliard d’euros de financement public. L’institution précise toutefois que 3,3 milliards d’euros d’investissements privés supplémentaires pourraient être débloqués dans un second temps. Parmi les entreprises qui bénéficieront de ces subventions, on retrouve notamment Airbus ou encore BMW.

Il y a aussi Hydrogène de France, Skeleton ou encore Tomark. Les projets concernés sont complémentaires. Ils concernent autant le développement de plateformes destinées aux voitures à hydrogène que des travaux sur des technologies pour les navires ou les trains. Les acteurs travailleront également sur la prochaine génération d’avions à hydrogène ou la production d’un combustible pur à 99,99 %. De quoi accélérer le développement de la filière dans son ensemble.

Voir plus :   Voitures électriques plus dangereuses que les étude prouve pour les piétons.

Dans son communiqué de presse, la Commission européenne précise que « les 13 projets de l’IPCEI sont tous très ambitieux, car ils visent à développer des technologies et des procédés qui vont au-delà de la technologie actuelle et qui permettront des améliorations majeures, notamment dans les domaines des applications de mobilité et de transport, des piles à combustible, du stockage embarqué et de la production d’hydrogène ».

C’est en réalité le quatrième financement approuvé dans le cadre de l’IPCEI pour le développement de l’hydrogène. Les IPCEI Hy2Tech, Hy2Use et Hy2Infra ont été déjà été approuvés au cours des deux dernières années.

Picture of Anthony Levesque

Anthony Levesque

Je suis Anthony Levesque, co-fondateur et rédacteur chez LeFuté.fr. Depuis des années, je nourris une passion profonde pour la communication et le partage d’informations. Mon parcours a commencé en tant que contributeur freelance, une expérience qui a affûté ma plume et mon esprit critique. Spécialisé dans l'actualité automobile, je m'efforce de fournir des analyses détaillées et des explications claires sur des sujets variés, allant des innovations technologiques aux tendances du marché. En plus de la rédaction, je veille à la révision des contenus pour garantir leur exactitude et leur pertinence. Mon engagement envers la qualité de l’information se reflète dans chaque article que je publie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aidez-nous à faire avancer votre média
Des questions ou des suggestions...
Retour en haut