Risques pour stationnement de voitures thermiques sur places réservées à l’électrique

Parking

Parking en ville : Attention aux sanctions en cas d’abus sur les places réservées aux véhicules électriques !

🌆 Dans les métropoles, où se garer devient un véritable casse-tête, il n’est pas rare d’observer une voiture thermique garée sur une place dédiée aux véhicules électriques (VE) – un acte pourtant légalement condamnable.

![Parking](https://www.presse-citron.net/app/uploads/2024/04/pexels-kelly-1179532-2402235.jpg)

Le succès des voitures électriques ne fait plus aucun doute. Or, ce succès soulève un nouveau défi : le stationnement abusif sur les places réservées équipées de bornes de recharge, par des voitures hybrides ou même par des voitures électriques qui n’ont pas besoin de recharger. Pénible, ce constat va à l’encontre de la loi française qui est sans ambiguïté à ce sujet.

Le stationnement sur les places réservées et la loi

Sur ces questions, le droit français est on ne peut plus clair. En vertu de l’article R417-10 du Code de la route, « le fait de gêner la circulation publique en parquant ou stationnant son véhicule devant les dispositifs prévus pour la recharge en énergie des véhicules électriques est passible de sanction ». 

Les contrevenants, qu’ils soient au volant d’un véhicule électrique ou non, s’exposent à une amende de deuxième classe, d’un montant de 35 euros, ramenée à 22 euros en cas de règlement anticipé. Pour les conducteurs de véhicules électriques qui stationnent sans recharger, la sanction est identique, en plus du risque d’avoir leur véhicule mis en fourrière. Ils devront alors assumer les frais de dépannage et de garde, en plus du montant de l’amende.

Plus loin que la loi

Stationner sur une place avec votre VE alors qu’il est entièrement rechargé peut s’avérer coûteux. Et cette fois-ci, il ne s’agit pas d’infractions à la loi.

Voir plus :   L'usurpation de plaques d'immatriculation en France : un fléau à combattre

En effet, certains prestataires, comme Tesla, ont mis en place des tarifs dissuasifs à l’égard de ceux qui abuseraient de leurs installations de recharge. Le tarif se situe à 22,50 euros par heure de dépassement de la charge complète, et peut fluctuer jusqu’à 55 euros en cas de manques de places libres. TotalEnergies pour sa part est un peu moins avide : 20 cents d’euro par minute après 45 minutes de stationnement post-charge, soit 12 euros l’heure.

Ces frais visent à responsabiliser les usagers et à optimiser l’utilisation des bornes de recharge. Leur objectif est également de faire obstacle aux stationnements abusifs et de garantir un accès équitable à ces infrastructures pour les propriétaires de véhicules électriques qui en ont réellement besoin. Il vaut donc mieux prévoir pas mal de patience pour trouver une place de stationnement en ville.

  • 🔴 Selon l’article R417-10 du Code de la route, le stationnement d’une voiture thermique ou d’un VE sans besoin de recharge sur une place réservée aux VE avec dispositif de recharge est illégal.
  • 💰 L’amende est de 35 euros (22 euros si elle est réglée rapidement). En outre, les conducteurs qui laissent leur VE alors qu’il est chargé à 100 % s’exposent à un risque de mise en fourrière.
  • 🔌 Certains opérateurs comme Tesla ou TotalEnergies prévoient des surcoûts en cas de stationnement abusif.
Picture of Gilfoyle

Gilfoyle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aidez-nous à faire avancer votre média
Des questions ou des suggestions...
Retour en haut