Production arrêtée pour le SUV électrique Fisker Ocean, relance incertaine

Fisker Ocean : la production de ce SUV électrique a été stoppée et ne devrait pas redémarrer

Les véhicules Fisker Ocean qui sont déjà disponibles pourraient rapidement devenir des objets de collection. En effet, ces voitures ne seront plus produites, un arrêt de production qui a déjà commencé il y a quelques semaines. Cette situation représente un véritable inconvénient pour Magna, le fournisseur responsable de la production des Ocean, qui aurait dû à terme produire 120 000 voitures chaque année.

Il n’y aura pas de reprise de la production de l’Ocean

Fisker, à bout de ressources, peine à finir l’année. L’entrepreneur commence également à entraîner un de ses sous-traitants, à savoir Magna, le fabricant autrichien du modèle, dans sa débâcle. Lors de la publication des résultats du premier trimestre, Swami Kotagiri, le PDG de Magna, a évoqué l’état de la production du Fisker Ocean. Il déclare que « la fabrication est arrêtée et ne devrait pas reprendre ».

L’entreprise Fisker entraîne son producteur dans sa chute, ce qui se reflète sur les résultats de l’entreprise. Celle-ci estime à peu près à 400 millions de dollars la perte sur son bénéfice pour 2024. Originellement, les deux entreprises avaient convenu de produire près de 120 000 Ocean par an. Le plan était que ce modèle marque le début d’une nouvelle aire pour Fisker. Cependant, c’est la seconde fois que l’entrepreneur est en faillite en 11 ans.

Fisker met la clé sous la porte à Manhattan Beach

La majorité des commandes ayant été annulées, il n’y aura pas de relance de la production. Ce déclin est un signal d’alarme pour toutes les jeunes entreprises dans le domaine de la mobilité électrique. La débâcle de Fisker pourrait très bien se produire de nouveau. Avec des licenciements attendus dans les jours qui viennent, l’entreprise a aussi lancé le processus de fermeture de son siège social basé à Manhattan Beach, en Californie.

Voir plus :   Prix des nouveaux modèles hybrides Hyundai Tucson restylé 2024

La nouvelle a été dévoilée par Business Insider. D’après les sources du magazine, les employés ont été invités à « faire leurs cartons » pour un déménagement vers le centre de recherche et développement de l’entreprise à La Palma, en Californie. Les autorités californiennes n’ont pas encore confirmé que Fisker avait déposé une notification en vertu de la loi WARN (Avis de réajustement et de formation pour les travailleurs). Cependant, cela ne devrait pas tarder.

Avant de mettre la clé sous la porte, Fisker tente de vendre tous ses véhicules électriques. En France, l’Ocean Extreme est actuellement proposé à partir de 43 590 euros, au lieu de 64 590 euros en temps normal. Si aucune offre n’est reçue, on peut envisager que les prix baissent encore davantage dans les prochaines semaines. En admettant que vous n’ayez pas peur de vous retrouver sans service après-vente, ça pourrait être une bonne opportunité.

Picture of Gilfoyle

Gilfoyle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aidez-nous à faire avancer votre média
Des questions ou des suggestions...
Retour en haut