Peugeot 3008 électrique : correction d’un gros défaut en atelier nécessaire

Nouveau Peugeot 3008 électrique : un gros défaut à corriger en atelier

Selon des informations révélées par nos homologues de l’Argus, le 3008 fait déjà l’objet d’interventions correctives, notamment en raison de problèmes de soudure à l’arrière.

La troisième version du 3008, qui se décline entièrement en modèle électrique, a fait son entrée dans les showrooms à la fin du mois de mars. A ce stade, il est évidemment prématuré de faire un bilan de ses livraisons, même si l’on note que sa version électrique a démarré doucement dans le tableau des ventes, avec 81 immatriculations en avril, et 462 au total pour l’année 2024.

A l’instar de nombreux véhicules nouveaux sur le marché, le 3008 n’échappe pas aux désagréments de début de vie. Nous avons ainsi noté des retours concernant des problèmes avec le système d’info-divertissement, qui semble présenter des anomalies. D’autres problèmes paraissent plus préoccupants, avec des interventions correctives nécessaires en atelier. Ces dernières ont été soulignées par nos confrères de l’Argus.

Près de 500 modèles devraient être rappelés en atelier pour une vérification du bras de suspension, qui pourrait présenter des “soudure manquantes ou incomplètes”. Les techniciens s’occuperont de vérifier cette partie et procéderont à son remplacement si besoin. Peugeot a cependant signalé que les remplacements ne concerneront qu’un nombre très restreint de véhicules.

Voir plus :   Voiture électrique suédoise établit record avec 320 km ajoutés en 10 minutes de recharge

L’Argus a également fait savoir que les véhicules de présentation dans les concessions sont “mis à l’arrêt et gardés jusqu’à une notification ultérieure” pour un problème qui n’a pas été spécifié. De quoi susciter quelques interrogations !

Picture of Gilfoyle

Gilfoyle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aidez-nous à faire avancer votre média
Des questions ou des suggestions...
Retour en haut