Porsche vise à réduire le poids des voitures électriques

Comment Porsche pense pouvoir réduire le poids de ses voitures électriques

D’après une enquête récente conduite par Porsche et Alumobility, l’allègement des véhicules électriques est envisageable. En effet, substituer le toit de la Taycan électrique par une conception en aluminium pourrait accroître son rendement.

Un toit aluminisé pour les prochaines Porsche électriques ?

A l’horizon 2024, l’ensemble des fabricants de voitures électriques se penchent sur la question de l’allègement de leurs véhicules. C’est un sujet de recherche prépondérant. Diminuer le poids d’un modèle électrique est synonyme de plus de rendement et d’autonomie. C’est aussi indispensable pour éviter la prochaine pénalité basée sur le poids qui entrera en vigueur en France en 2025.

Avec Alumobility, une association de producteurs d’aluminium, Porsche a dirigé une étude afin de comprendre comment diminuer le poids de sa Taycan électrique. Changer le toit en acier de la berline par un toit en aluminium permettrait d’alléger la voiture de près de 40 %. Cela « sans compromettre les performances ou la sécurité des occupants », affirme le constructeur.

Opter pour un toit en aluminium ne favorise pas uniquement l’allègement de la Taycan. Cela aiderait également à diminuer de 20 % « le nombre de pièces nécessaires » et à « simplifier le processus de production ». L’étude de Porsche indique que les éléments en aluminium pourraient représenter une solution à considérer pour les constructeurs de modèles électriques.

Une stratégie pour alléger les voitures électriques

Mark White, ingénieur en chef chez Alumobility, loue les avantages de l’aluminium. Selon lui, « les fabricants qui n’ont jamais eu recours à l’aluminium auparavant peuvent réaliser une avancée significative». Pour étayer les résultats de l’enquête, il soutient que concevoir une voiture en aluminium autorise «l’utilisation de moins de pièces, moins de raccords». Ce qui pourrait réduire le coût de production.

Voir plus :   Fisker offre un cadeau empoisonné aux salariés avec remise sur SUV électrique ?

À la lumière des résultats de cette recherche, Porsche pourrait envisager de modifier son processus de fabrication. Jens Christlein, directeur des recherches et du développement au sein du constructeur allemand, est convaincu qu’il dispose désormais de nouvelles « données techniques avancées sur les structures légères». Des informations cruciales qui peuvent l’orienter « dans ses prises de décisions».

Pour une marque telle que Porsche, qui vise continuellement à perfectionner les performances de ses modèles, l’allègement du poids peut réellement faire une différence. Sur le modèle Taycan Turbo GT, Porsche a déjà réduit le poids de 75 kg en substituant les sièges avant par des baquets en carbone. Il est même possible de diminuer de 70 kg supplémentaires avec le pack Weissach. Cependant, dans cette configuration, la Taycan ne dispose plus de sièges à l’arrière !

Picture of Gilfoyle

Gilfoyle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aidez-nous à faire avancer votre média
Des questions ou des suggestions...
Retour en haut