Renault Flexis 2026 : Détails sur l’utilitaire électrique révolutionnaire et gratuit

Renault Flexis : ce que l’on sait sur l’utilitaire électrique révolutionnaire (et gratuit) lancé en 2026

Renault Flexis 2026 Details sur lutilitaire electrique revolutionnaire et

Renault et Volvo ont révélé le design d’un nouveau concept de véhicules utilitaires électriques novateurs. Le calendrier prévoit que les premières livraisons auront lieu en 2026.

Quels acteurs s’impliquent dans ce projet ?

Flexis est une entreprise commune, initiée par Renault. Dans ce projet, dévoilé lors d’une conférence de presse le 3 avril, Renault s’associe avec Volvo et de manière surprenante, avec CMA CGM, une entreprise maritime française. Tant Renault que Volvo comptent investir jusqu’à 300 millions d’euros chacun et détiendront respectivement 45% de Flexis. CMA CGM investira jusqu’à 120 millions d’euros pour détenir les 10% restants.

Sur quoi repose la technologie ?

L’élément central de cette famille de véhicules est une plateforme skateboard inédite. Cette plateforme inclut les éléments techniques, permettant d’adapter facilement différentes carrosseries. L’un des aspects-clés de ce projet est la flexibilité. Renault a même mentionné la possibilité de modifier l’apparence du véhicule utilitaire après l’achat. Luca de Meo a fait une analogie avec les Lego.

Quel désign ?

Au lieu de présenter un véhicule concept, pour le moment, des teasers montrent des silhouettes dans l’obscurité. Le design semble original par rapport aux autres véhicules utilitaires, avec notamment un avant raccourci grâce à la plateforme skateboard. Pour l’utilitaire traditionnel, l’objectif est de proposer un véhicule de la taille d’un Kangoo, avec un volume intérieur proche de celui d’un Trafic, en raison d’une grande hauteur. La plateforme permettra de réduire le rayon de braquage, ce qui rendra le véhicule plus facile à manipuler en milieu urbain.

L’image en tête de l’article montre l’EZ-Flex, un véhicule utilitaire expérimental révélé par Renault en 2019, qui semble avoir inspiré la gamme Flexis.

Quelle distance peuvent-ils couvrir?

Nous n’avons pas encore d’informations concernant l’autonomie. Cependant, cela pourrait ne pas être le facteur déterminant. Les véhicules Flexis sont d’abord conçus pour les livraisons du dernier kilomètre. Plus précisément, les livraisons depuis le dernier centre de distribution jusqu’à la destination finale. Ces véhicules ne sont donc pas censés parcourir de grandes distances à travers le pays, mais effectuer des circuits dans des zones géographiques spécifiques. Une autonomie de 300 km, comparable à celle du Kangoo électrique actuel, serait suffisante pour cela.

Nous savons qu’il y aura différents types de batteries et surtout que ces véhicules offriront la première architecture de 800V de leur catégorie. Cela permettra de bénéficier de temps de recharge plus courts.

Voir plus :   Mercedes continue le développement de la CLA électrique - Vidéo

Quel coût?

Pour l’instant, aucune information sur les prix n’a été fournie, bien que Luca de Meo ait admis que lors de son lancement, l’utilitaire serait plus cher qu’un Trafic diesel. Cependant, l’attrait principal de Flexis est ailleurs : la firme promet une réduction jusqu’à 30 % du coût global d’exploitation. Ceci est permis par le faible coût de l’électricité, mais aussi par l’hyper-connectivité des véhicules.

Cette dernière devrait permettre aux gestionnaires de flottes d’optimiser au maximum leur travail. Ainsi, de nouvelles fonctionnalités de « gestion des activités de livraison et de suivi de la performance commerciale » seront disponibles. Pour Luca de Meo, une réduction de 30 % de ce coût équivaut presque à un remboursement du prix d’achat. Selon lui, c’est comme si le véhicule était gratuit comparé aux autres!

La connectivité permettra également aux clients de recevoir des mises à jour tout au long de la durée de vie du véhicule, ce qui pourrait prolonger celle-ci.

Les prix pourraient s’ajuster à la baisse avec l’augmentation des volumes, et les trois partenaires mettent en avant leur base de clients existante, en promettant d’offrir le véhicule utilitaire idéal pouvant s’adapter à tous les besoins des acheteurs, notamment les flottes.

Quelle est la chronologie du projet?

Renault et Volvo ont promis les premières livraisons pour 2026, soit dans deux ans. On suppose donc que la conception technique du véhicule a déjà bien avancé du côté de Renault, qui avait annoncé ce projet à la fin de 2022. Ses nouveaux associés lui permettent de partager les coûts. Renault et Volvo sont ouverts à l’idée d’accueillir de nouveaux partenaires, technologiques ou financiers. Nissan a d’ailleurs annoncé qu’elle ajouterait ces véhicules à sa gamme.

Quel site de production?

Les modèles du projet Flexis seront produits dans l’usine Renault à Sandouville, en France. Cette usine assemble actuellement le modèle Trafic. Renault a indiqué que ces modèles permettront de créer 550 emplois dans les quatre prochaines années (CDI et CDD).

Aidez-nous à faire avancer votre média
Des questions ou des suggestions...
Retour en haut