Renault Espace Néo-Rétro Électrique: Un Poisson d’Avril en Retard ?

Un Renault Espace néo-rétro électrique, le poisson d’avril en retard ?

Qu’en serait-il si Renault décidait de relancer son Espace de manière néo-rétro et électrique? Il semblerait que le célèbre constructeur pourrait envisager la recréation de ce modèle emblématique, connu depuis plus de 40 ans.

Un futur Renault Espace électrique peut-être en vue?

Depuis 1984, le Renault Espace marque l’histoire de la marque. Cependant, en 2023, ce dernier est devenu un SUV ou, plus précisément, une variante allongée à 7 places de l’Austral. Est-ce la fin du monospace? Ceci n’est peut-être pas certain. Renault envisage actuellement de redonner un nouveau souffle à l’Espace en proposant une version qui resterait fidèle à l’idée originale du modèle.

Les journalistes d’Autocar ont interviewé Olivier Brosse, le responsable de la plateforme AmpR Medium chez Renault. Dans son échange, il a déclaré que la renaissance de l’Espace est «envisagée». Suite au retour de la R5 sous forme électrique, ainsi que les futurs retours des R4 et Twingo, la reconstruction de l’Espace semble être une prochaine étape pour Renault.

Brosse a affirmé, «c’est réalisable techniquement». Toutefois, à destination du marché européen, il s’interroge si «un monospace serait apprécié par les clients». Si effectivement il venait à voir le jour, ce grand modèle néo-rétro pourrait venir concurrencer directement les Volkswagen ID.Buzz et Kia EV9.

Voir plus :   Voitures électriques: les meilleures en récupération d'énergie par freinage régénératif

Un éventuel come-back du monospace néo-rétro

Ce dernier pourrait également renforcer la présence de Renault sur le marché chinois et contrer les multiples monospaces électriques qui y sont commercialisés : le Xpeng X9, le Li Auto Mega, le Volvo EM90, le BYD Denza D9 ou le Zeekr 009. Néanmoins, M. Brosse admet qu’un monospace électrique apporterait de «nombreux défis techniques».

Brosse argumente, «quand un véhicule dépasse les 2,2 tonnes, il est nécessaire d’avoir une propulsion arrière ou une transmission intégrale». Ainsi, si l’Espace s’équipe avec la plateforme AmpR Medium de Renault, déjà utilisée par les modèles Mégane et Scénic, des ajustements seront inévitablement nécessaires.

Renault n’a pas encore confirmé officiellement son intention de revisiter son modèle Espace, toutefois cette déclaration nous laisse sous-entendre que cela est probable. Nous aurons peut-être l’occasion de revoir ce monospace à la forme distinctive. Luca de Meo, le PDG de Renault, n’est déjà plus à présenter en terme de réinventer des modèles iconiques de l’entreprise.

.

Aidez-nous à faire avancer votre média
Des questions ou des suggestions...
Retour en haut