Parti politique piégé en Allemagne: interroge les électeurs sur l’interdiction des voitures thermiques

Allemagne : un parti politique piégé en interrogeant les électeurs sur l’interdiction des voitures thermiques

Élections européennes : les électeurs allemands favorables à l’interdiction des moteurs à combustion

En marge des élections européennes, la CDU (Union chrétienne-démocrate) a soumis une question aux électeurs allemands concernant l’interdiction des moteurs à combustion. Les résultats ont surpris le parti d’Ursula von der Leyen, avec une nette préférence des votants pour cette interdiction.

Une réponse majoritairement en faveur de l’interdiction des voitures thermiques en 2035

À l’approche des élections européennes, la CDU a lancé une enquête en ligne interpellant les électeurs allemands sur leur opinion quant à l’abrogation de l’interdiction des voitures thermiques d’ici 2035. Sur les 145 000 réponses reçues en moins de 24 heures, 86 % se sont prononcés en faveur de cette interdiction. Une issue inattendue pour le parti allemand, qui défendait une position contraire.

Face à cette réponse massive, la CDU a déclaré son soutien à l’annulation de cette règle adoptée par le Parlement européen en 2022. Cependant, la réaction des électeurs a obligé le parti à fermer le site web de l’enquête, invoquant une « manipulation massive ».

Voir plus :   Lynk&Co se convertit à l'électrique: préparation de la berline Zero

Une polémique alimentée par l’association écologiste Deutsche Umwelthilfe

Parallèlement, la Deutsche Umwelthilfe (DUH), une association environnementale influente dans l’industrie automobile, a lancé une pétition en faveur du maintien de l’interdiction des moteurs à combustion. Selon la DUH, la CDU tente de saboter la principale mesure de protection du climat en matière de transports de l’Union européenne. Elle souligne que l’interdiction ne concerne que les véhicules neufs, et non l’ensemble du parc automobile.

En définitive, la question de l’interdiction des moteurs à combustion continue de diviser, avec des enjeux importants pour l’avenir de l’automobile en Europe.

Parti politique piege en Allemagne interroge les electeurs sur linterdiction

Picture of Gilfoyle

Gilfoyle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aidez-nous à faire avancer votre média
Des questions ou des suggestions...
Retour en haut