Conseils pour l’achat d’une voiture de collection

calculateur de tarif carte grise voiture de collection

N’étant plus produites de nos jours, les voitures de collection représentent un attrait indéniable pour de nombreux passionnés d’automobiles. Elles ont une élégance intemporelle, une histoire unique, un charme nostalgique, ce qui en fait des objets de désir qui se vendent à des sommes qui peuvent être très importantes. Acheter une voiture de collection n’est toutefois pas une décision que vous devez prendre à la légère. Certains aspects de cette acquisition sont à prendre en compte afin d’éviter les mauvaises surprises. De la vérification de l’histoire du véhicule à la souscription de la bonne assurance en passant par le contrôle technique et l’obtention de la carte grise, nombreuses sont les étapes à franchir pour que votre achat de voiture de collection se passe de la meilleure des manières.

Renseignez-vous sur l’historique de la voiture de collection

La première chose à faire lorsque vous envisagez d’acheter une voiture de collection est de plonger dans son historique. En savoir plus sur l’histoire du véhicule depuis qu’il est sorti de la concession jusqu’au moment de votre achat vous permettra de mieux évaluer sa valeur, son état et son authenticité. Commencez par identifier tous les anciens propriétaires de la voiture de collection. L’État a mis en place une plateforme en ligne spécialement dédiée à cette fin.

Étant donné que l’immatriculation est obligatoire pour qu’un véhicule puisse circuler légalement, il est tout à fait possible de trouver les noms et les coordonnées desdits individus dans le fichier SIV (système d’immatriculation des véhicules). Toutefois, il s’agit d’informations confidentielles qui ne sont accessibles qu’au propriétaire actuel et aux autorités compétentes.

Vous devez alors demander au vendeur de vous fournir ces renseignements en plus de faire vos propres recherches de votre côté. Une fois que vous avez les contacts des anciens propriétaires de la voiture de collection, il convient de leur poser des questions pertinentes sur l’historique de celle-ci. Par exemple, la façon dont le véhicule a été conduit et entretenu peut avoir un impact sur l’usure du moteur et des autres composants.

Les révisions et les réparations effectuées au fil du temps peuvent aussi vous donner une idée de l’attention portée au véhicule et de la fiabilité de ses pièces. En consultant le dossier d’entretien par exemple, vous pouvez vérifier si les composants d’origine sont toujours intacts ou ont déjà été réparés ou remplacés. L’authenticité et l’intégrité d’une voiture de collection sont des critères importants pour définir sa valeur.

Occupez-vous de la carte grise de la voiture de collection

Après avoir vérifié l’historique de la voiture de collection, vous pouvez procéder à l’achat si tout est en ordre. Notez que l’obtention d’une nouvelle carte grise à votre nom est une étape indispensable de cette acquisition. Aussi appelé certificat d’immatriculation, c’est le document officiel qui atteste que vous êtes légalement le nouveau propriétaire du véhicule. Dans le cas d’une voiture de collection, la demande doit être adressée à la FFVE (fédération française des véhicules d’époque).

Cette dernière authentifiera l’âge du véhicule et autorisera son immatriculation en tant que voiture de collection. Vous obtiendrez par la suite une plaque spécifique et une mention spéciale sur la carte grise de votre véhicule. Les dépenses à prévoir vont dépendre de plusieurs facteurs, mais vous pouvez utiliser un calculateur de tarif de carte grise sur une plateforme dédiée pour estimer le prix du certificat d’immatriculation de la voiture de collection.

La région dans laquelle vous habitez définit notamment sa propre taxe de CV (cheval fiscal). La redevance ainsi que les taxes de gestion et d’acheminement du document entreront aussi en compte. Il faut savoir que la démarche administrative pour obtenir une carte grise se fait désormais en ligne sur le site de l’ANTS. Il n’est plus possible de l’effectuer en préfecture, mais vous pouvez aussi confier cette tâche à un professionnel habilité. Vous devez joindre à votre demande de carte grise des documents tels que :

  • vos justificatifs d’identité et de domicile,
  • votre permis de conduire,
  • l’ancienne carte grise barrée,
  • l’attestation de la FFVE.
Voir plus :   Expertise voiture occasion : conseils pratiques

La nouvelle carte grise de votre voiture de collection vous sera délivrée par courrier. En attendant, vous obtiendrez un CPI (certificat provisoire d’immatriculation) valide pendant un mois, qui vous autorise à circuler avec votre véhicule sans la vraie carte grise.

prix carte grise voiture de collection

L’assurance adaptée à un véhicule de collection

Dès qu’il s’agit d’un véhicule motorisé, la souscription d’une assurance est obligatoire avant de pouvoir circuler sur la voie publique en toute légalité. Il n’y a pas d’exception à cette loi, même pour une voiture de collection. Cela dit, les compagnies d’assurance ont mis en place des polices spéciales pour couvrir correctement ce type de véhicules étant donné leur valeur. Tout d’abord, il faut savoir qu’il est tout à fait possible de couvrir une voiture de collection avec une formule d’assurance classique, bien que cela présente quelques inconvénients.

La responsabilité civile étant la garantie minimale requise par la loi, vous pouvez opter pour l’assurance au tiers. Le problème est qu’il s’agit d’une voiture valeureuse et que sa réparation ne sera pas prise en charge en cas d’accident. L’assurance au tiers étendu et l’assurance tous risques sont donc les plus recommandées pour protéger votre véhicule, mais ne sont toujours pas plus avantageuses que les assurances spécifiques. Les vrais passionnés de véhicules anciens privilégient les polices d’assurance dédiées aux voitures de collection pour de nombreuses raisons.

La plus importante est qu’en cas d’accident, le montant de l’indemnisation ne sera pas basé sur le prix argus, mais sur la cote du véhicule en tant que bien rare et valeureux. En sachant qu’une voiture de collection sera aussi exhibée lors des manifestations sportives, des salons ou des événements dédiés, vous pouvez bénéficier d’une garantie supplémentaire concernant les risques d’exposition qui y sont associés. Il y a cependant quelques conditions à remplir pour pouvoir souscrire une assurance spécifique pour votre voiture de collection. Vous devez notamment :

  • avoir 21 ans ou plus,
  • avoir le permis de conduire depuis plus de 3 ans,
  • disposer d’un autre véhicule adapté à la conduite au quotidien,
  • ne pas avoir fait d’accident durant les deux années précédant votre demande.

Les tarifs appliqués pour ce type d’assurance automobile varient d’une compagnie à l’autre. Prenez alors le temps d’étudier vos besoins et de comparer les devis des assureurs avant de signer un contrat pour votre voiture de collection.

Qu’en est-il du contrôle technique ?

Vu l’ancienneté de ce type de véhicules, nombreuses sont les personnes qui se demandent s’il faut effectuer un contrôle technique ou non. Notez que si vous n’avez pas obtenu la mention voiture de collection sur votre carte grise, vous êtes obligé d’effectuer le contrôle technique du véhicule en question tous les deux ans, quel que soit son âge. Si vous avez cette mention sur votre certificat d’immatriculation, les facteurs à prendre en compte deviennent alors l’âge du véhicule et son PTAC (poids total autorisé en charge).

Les voitures de collection qui ont été mises en circulation après 1960 doivent obligatoirement passer un contrôle technique tous les cinq ans. Ce n’est pas le cas pour celles qui datent d’avant cette année puisqu’elles en sont automatiquement dispensées. Celles ayant un PTAC de plus de 3,5 tonnes peuvent également ne pas passer le contrôle technique. En revanche, vous devez le faire une fois par an si vous utilisez votre voiture de collection comme un VTC (véhicule de transport avec chauffeur).

Les bons réflexes à prendre juste après avoir acheté une voiture de collection

Pour garder votre bien de valeur en excellent état et continuer à en profiter pendant de nombreuses années, il est essentiel que vous adoptiez les bons réflexes. Commencez par trouver un lieu sûr où vous pourrez garer votre voiture de collection. Choisissez un endroit à l’abri des intempéries, des vols et des dommages accidentels. Si possible, il est conseillé d’opter pour un garage fermé et sécurisé pour préserver l’état extérieur de la voiture et réduire les risques que des personnes malintentionnées vous la volent.

Faites ensuite en sorte d’entretenir votre véhicule régulièrement. Même s’il est dispensé de contrôle technique, les examens mécaniques s’imposent pour préserver son bon fonctionnement. Le but est d’éviter que l’usure vienne à bout des composants tels que l’intérieur, la carrosserie, le moteur et la liaison au sol. La vidange, par exemple, est importante pour prolonger la durée de vie des pièces en les protégeant des frictions et des surchauffes. En ce qui concerne l’apparence du véhicule de collection, vous devez nettoyer les cuirs, les vitres ainsi que la carrosserie en appliquant les solutions de lavage et de protection recommandées par le fabricant et les spécialistes.

L’erreur que vous devez absolument éviter de commettre est de changer les pièces d’origine de la voiture. Si l’une des pièces est remplacée dans le but de modifier considérablement les caractéristiques techniques du véhicule, celui-ci ne sera plus considéré comme une voiture de collection. Si vous n’avez pas les compétences en mécanique automobile nécessaires pour prendre soin de votre bien, il est plus sage de solliciter un garagiste qualifié pour le faire.

Picture of Gilfoyle

Gilfoyle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aidez-nous à faire avancer votre média
Des questions ou des suggestions...
Retour en haut