Alfa Romeo modifie d’urgence le nom de son SUV électrique

Alfa Romeo change en catastrophe le nom de son SUV électrique

Alfa Romeo modifie durgence le nom de son SUV electrique

Récemment, on a assisté à la présentation du premier SUV électrique d’Alfa Romeo, le Milano. Cependant, en raison de certaines pressions, la marque a été contrainte de rebaptiser son nouveau véhicule !

La première incursion d’Alfa Romeo sur le terrain de l’électrique va marquer les esprits. Le premier modèle grand public à être propulsé par ce type de motorisation a connu un départ pour le moins surprenant. En effet, seulement cinq jours après son annonce, le véhicule s’est vu attribuer un autre nom ! Le Milano, dévoilé pour la première fois le 10 avril, est désormais appelé Junior !

Des personnalités politiques italiennes ont contraint la marque à changer de cap, scandalisées par le fait que le Milano soit assemblé en Pologne. C’est qu’en Italie, une loi interdit l’usage de noms italiens pour des produits non fabriqués dans le pays. Le véritable problème réside dans le fait qu’une Alfa est produite en Europe de l’Est, alors que certaines usines Stellantis peinent à maintenir leur rythme de production en Italie, comme c’est le cas pour celle de Mirafiori, qui fabrique la 500e.

Devant la controverse, Alfa a décidé de prendre une décision radicale. Dans un communiqué officiel, la marque a annoncé l’abandon du nom Milano pour adopter celui de Junior. Elle tient néanmoins à préciser que « le nom Milano est en parfaite conformité avec toutes les exigences légales ». Mais le directeur de la marque, Jean-Philippe Imparato, déclare : « Nous avons choisi de modifier le nom de notre produit, bien que nous ne soyons pas obligés de le faire, pour éviter toute controverse et maintenir l’aura positive que nos produits ont toujours générée.

Ainsi, on comprend que la marque souhaite rapidement en finir avec cette polémique, qui aurait pu nuire au lancement commercial du véhicule en Italie, un marché crucial pour Alfa. Le nom Milano avait été choisi en référence au lieu de naissance de la marque, en prévision de son entrée dans l’ère de l’électrique en 2024.

Voir plus :   Berline électrique Emily GT par d'anciens concepteurs de Saab se rapproche de la production

Jean-Philippe Imparato ajoute que « le choix du nom Junior est tout naturellement lié à l’héritage de la marque. Il était d’ailleurs l’un de nos favoris depuis le début. Rappelons que le Junior est un coupé Alfa qui a vu le jour en 1966.

Aidez-nous à faire avancer votre média
Des questions ou des suggestions...
Retour en haut