Ford Explorer Électrique: Informations Clés Révélées lors de la Présentation

Ford Explorer électrique : voilà ce que l’on a appris à la présentation

Ford a pour ambition de dynamiser sa présence sur le marché européen avec son SUV de taille moyenne. Voici nos notes recueillies lors de la présentation officielle du véhicule.

Autonomies remarquables

La présentation statique de Ford nous a dévoilé les détails techniques de l’Explorer. Les chiffres révélés sont plutôt encourageants.

La base de ce modèle est la même plateforme MEB que celle de l’Audi Q4 e-tron et de la Volkswagen ID.4. Il semblerait qu’il offre des performances légèrement supérieures à celles de ses rivaux allemands sur ce point précis.

Autonomies WLTP du Ford Explorer selon les différentes versions :

  • 52 kWh/170 ch : absence de chiffre officiel
  • 77 kWh/286 ch : entre 555 et 602 km
  • 79 kWh/340 ch : entre 516 et 566 km

La version 77kWh/286 ch semble dépasser la Volkswagen ID.4 propulsée : avec une autonomie de 555 à 602 km contre 550 km. En comparaison, le récent Renault Scénic offre 625 km d’autonomie pour une capacité nette de 87 kWh.

Néanmoins, il faut interpréter avec prudence les chiffres de Ford : les 602 et 566 km sont des « best cases » selon le cycle WLTP. Ces valeurs ne représentent pas une moyenne, mais les résultats ultimes de l’Explorer. Comme toujours, il faut être attentif aux détails (pneus, équipements, etc.).

En considérant les données moyennes retraitées sur un cycle mixte, les valeurs restent intéressantes, avec 15,0 kWh pour 100 km sur la fiche technique (13,9 kWh en situation optimale).

Lors de notre court voyage en tant que passagers, l’ordinateur de bord indiquait une consommation de 19,1 kWh/100 km depuis le départ de l’usine. Cela donne un potentiel de 400 kilomètres « réels » plutôt prometteur.

Moins puissant que le Mach-E

Il manque à l’Explorer certaines options qui se trouvent sur le Ford Mustang Mach-E, comme le déverrouillage du véhicule à l’aide d’un code de sécurité tapé sur la porte ou le simulateur de bruit de moteur.

Sortie retardée, mais améliorée ?

Initialement prévue pour l’automne 2023, la sortie du Ford Explorer a été retardée. Ce retard est attribué à de la paperasse liée à la nouvelle batterie NMC fournie par CATL. Les récents retards de la nouvelle machine synchrone APP550 du groupe Volkswagen pourraient également y être pour quelque chose.

« Nos plus grandes avancées ont résulté de ce retard supplémentaire, » affirme David Weinrauch, chef de projet industriel de l’Explorer. « Ainsi, nous avons pu peaufiner le logiciel de gestion de la batterie. ».

La production de l’Explorer commencera au printemps dans l’usine historique de Ford à Cologne (Allemagne), qui devrait produire 250 000 véhicules électriques par an. Les essais pour la presse du SUV auront lieu en juin et les premiers modèles seront disponibles dans les concessions Ford en septembre.

Confort convenable

Nous avons eu l’opportunité de faire un tour à bord du SUV pendant une vingtaine de minutes. Bien que ce fut une expérience brève, l’amortissement semblait correct, en particulier pour les passagers à l’arrière.

Voir plus :   Tesla Model Y lance nouvelle version, 600 km d'autonomie pour rivaliser avec Renault Scénic

La cinquième place sur la banquette arrière n’est pas trop surélevée, même si la qualité des matériaux est plutôt médiocre. Les grandes personnes peuvent également être gênées par la partie vitrée abaissée.

L’intérieur du véhicule n’est pas particulièrement impressionnant. Un faible écart d’ajustement entre les portières et le tableau de bord était visible. Cela pourrait être dû au fait que le véhicule n’est pas encore en production à grande échelle.

Malgré des accélérations prometteuses annoncées par les deux chaînes de puissance de 286 et 340 ch (0 à 100 km/h en 6,4 ou 5,3 secondes), le véhicule semble avant tout être conçu pour une conduite douce.

Des traces de Volkswagen …

Dans l’habitacle, on s’amuse à retrouver des éléments originellement conçus par VW. Le tableau de bord en fait partie. Tout comme les commandes haptiques rétroéclairées sur le volant ou la console centrale, qui sont utilisées pour le régulateur ou le son …

Cependant, ce choix ne fait pas l’unanimité parmi les utilisateurs, Volkswagen est en train de revenir sur l’ergonomie.

Un écran coulissant

L’une des particularités de l’Explorer est la possibilité de faire coulisser l’écran central. Placé en format portrait et de 14,6 pouces, il peut être déplacé du haut du tableau de bord vers la console centrale. Pour cela, il faut déverrouiller une petite molette pour éviter toute manipulation accidentelle. C’est intuitif et plutôt réussi.

Mais à quoi cela sert-il concrètement ?

Amko Leenharts, responsable du design de Ford Europe explique à Automobile Propre : « Il y a deux raisons principales. La première est d’éviter les reflets en fonction de l’éclairage. Vous pouvez également le repositionner pour partager plus d’informations avec les passagers, surtout si vous avez des enfants à bord. ».

Ce designer néerlandais est un expert en aménagement d’intérieur. Parfaitement francophone, il a travaillé chez PSA dans les années 2000. Il a participé à la conception du célèbre i-Cockpit de Peugeot. Petit volant, instrumentation surélevée… Cette recette a été inaugurée sur la Peugeot 208 en 2012.

Liberté précieuse

Malgré le partage de la plateforme MEB et un empattement identique (2,77 m) avec la Volkswagen ID.4 et l’Audi Q4 e-tron, l’Explorer, qui a un design plutôt orienté tout-terrain, ne ressemble pas du tout à ces derniers. Cette plateforme offre en effet une grande flexibilité.

« Nous avons pu ajuster les montants avant, » indique Amko Leenharts, « ce qui nous a permis d’obtenir des proportions très différentes. » Voici donc l’explication …

Serrure

Déplacer l’écran d’infodivertissement présente un autre avantage. En basse position, il cache un petit compartiment de rangement d’environ 15 cm³. Ce compartiment verrouillable pourrait être utile pour laisser les clés de sa maison en sécurité si l’on part faire un footing.

Mais la question

Aidez-nous à faire avancer votre média
Des questions ou des suggestions...
Retour en haut