Voiturettes électriques : Popularité croissante dans le secteur automobile

Citroen Ami Cargo

Dans le monde de l’automobile contemporain, l’attrait pour les petites voitures électriques connait une hausse impressionnante.

![Les petite voitures électriques connaissent une hausse impressionnante](https://www.presse-citron.net/app/uploads/2021/05/Citroen-Ami-Cargo.jpg)

Auparavant, ces voitures miniatures étaient souvent reléguées en périphérie du secteur automobile et ne jouissaient pas d’une image très reluisante. Des marques comme Ligier, Aixam et Chatenet dominaient ce marché des véhicules sans permis à motorisation diesel. Cependant, une dynamique de transformation notable s’est faite sentir récemment dans ce segment spécifique de l’industrie. Plusieurs constructeurs généralistes se sont lancés, donnant un aspect plus attrayant à ce marché.

## Les géants de l’automobile prennent d’assaut

Citroën a été le premier à faire une incursion dans le secteur de la mini-voiture électrique avec la Citroën Ami en 2020. Cette voiture, d’abord disponible au prix très avantageux de 6 900 euros, est maintenant vendue à 7 990 euros, avec la possibilité de déduire une prime de 900 euros. Cette initiative a provoqué un engouement parmi les autres grands noms de l’industrie automobile.

L’arrivée de la Topolino de Fiat, qui s’inspire fortement de l’esthétique de l’Ami, et qui est vendue à 9 890 euros, en est la preuve. Ces modèles innovants, aux prix très compétitifs, ont réussi à séduire une clientèle jeune et urbaine, loin de l’esthétique vieillissante des modèles Aixam ou Ligier.

## Un marché qui gagne en diversité

Les constructeurs Citroën et Fiat ne sont pas les seuls à vouloir conquérir ce marché prometteur. D’autres fabricants, comme Microlino et un constructeur français, Kate, souhaitent investir le segment haut de gamme des micro-voitures.

Voir plus :   Borne en pleine ville : une nouvelle donne pour les voitures électriques

La Microlino, un clin d’oeil à la BMW Isetta des années 1950 et 1960, arbore un look rétro assez réussi. Toutefois, son prix est élevé, allant de 17 990 à 23 490 euros. Quant à la Kate Original, son tarif peut monter jusqu’à 25 490 euros. Ces prix élevés s’expliquent par des finitions plus raffinées, et des autonomies supérieures qui peuvent aller jusqu’à 160 km pour la Kate Original, équipée de la plus grande batterie.

Ces véhicules ont l’avantage d’être accessibles dès l’âge de 14 ans pour certains et 16 ans pour d’autres, avec une vitesse maximale de 90 km/h. Pour être clair, ces micro-voitures ne peuvent pas rivaliser avec les voitures traditionnelles en termes de performances ou de polyvalence. Cependant, le succès indéniable de l’Ami montre que ces véhicules gagnent en popularité dans l’écosystème urbain.

En bref, le marché des micro-voitures connaît une diversification significative ces dernières années. L’arrivée de nouveaux modèles comme l’Ami, ou encore, la Fiat Microlino prouve l’intérêt accru du segment par les constructeurs traditionnels. Les prix sont parfois très avantageux mais ils peuvent également flamber selon les modèles.

Picture of Gilfoyle

Gilfoyle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aidez-nous à faire avancer votre média
Des questions ou des suggestions...
Retour en haut