Voiture électrique Hyundai Inster : mignonne et abordable

Hyundai Inster : une voiture électrique mignonne et abordable

L’Inster : la nouvelle citadine électrique de Hyundai

Voiture electrique Hyundai Inster mignonne et abordableHyundai fait son entrée sur le marché des citadines électriques avec l’Inster, qui affiche une bonne autonomie et promet un prix serré, le tout avec une robe sympathique.

Si Hyundai est en bonne position sur le segment de l’électrique, le coréen a d’abord misé sur des véhicules compacts (Kona) et familiaux (Ioniq 5 puis 6). Bonne nouvelle, son offre électrique s’étoffe avec une proposition d’entrée de gamme, répondant au nom d’Inster.

L’Inster n’est pas totalement inédit. Il s’agit de la version 100 % électrique du Casper, lancé en 2021 en Corée du Sud. L’Inster électrique, qui sera bien disponible chez nous, est toutefois un peu plus grand. Il reste quand même un petit gabarit à l’échelle du marché, avec une longueur de 3,82 mètres, 10 cm de moins que la nouvelle R5.

Si l’Inster ne fait pas dans le néo-rétro comme cette dernière, elle peut mettre en avant un design sympathique, avec ses grands phares ronds, ses ailes gonflées et ses allures de mini-SUV. Les signatures lumineuses sous forme de pixels rattachent le modèle à la famille des électriques de Hyundai.

L’Inster avance un grand empattement de 2,58 m, ce qui lui permet d’améliorer son habitabilité arrière. Bon point : l’auto est équipée d’une banquette coulissante. On peut ainsi favoriser l’espace aux jambes ou le volume du coffre, qui varie de 280 à 351 litres. La modularité est soignée. La banquette se rabat en 50/50 en formant un plancher plat. On peut aussi replier le dossier du siège passager.

Voir plus :   Nostalgie de Gérard et Martine : pas de remplacement Twingo E-Tech par Renault 5 électrique

Si l’Inster est une petite voiture, elle n’est pas low-cost, avec un poste de conduite technologique. On peut voir sur les premières images une instrumentation numérique et un large écran tactile de 10,25 pouces. Elle reçoit aussi un éclairage d’ambiance avec la possibilité de choisir parmi 64 couleurs.

Deux variantes techniques sont annoncées. Le modèle de départ reçoit un moteur de 97 ch avec une batterie de 42 kWh. Hyundai promet au moins 300 km d’autonomie. Il y a ensuite une version de 115 ch avec grosse batterie de 49 kWh. L’autonomie en cycle mixte WLTP est annoncée à 355 km, un record pour une petite citadine. En série, le véhicule reçoit un chargeur embarqué AC 11 kW. Côté recharge rapide, la puissance peut aller jusqu’à 120 kW.

L’Inster arrivera chez nous début 2025. La marque n’a pas encore annoncé de prix, mais des représentants du constructeur avaient évoqué environ 22.000 € en ticket d’entrée. Hyundai compte donc frapper fort pour cette entrée de gamme électrique et venir jouer les trouble-fêtes face aux Dacia Spring et Citroën ë-C3.

Picture of Anthony Levesque

Anthony Levesque

Je suis Anthony Levesque, co-fondateur et rédacteur chez LeFuté.fr. Depuis des années, je nourris une passion profonde pour la communication et le partage d’informations. Mon parcours a commencé en tant que contributeur freelance, une expérience qui a affûté ma plume et mon esprit critique. Spécialisé dans l'actualité automobile, je m'efforce de fournir des analyses détaillées et des explications claires sur des sujets variés, allant des innovations technologiques aux tendances du marché. En plus de la rédaction, je veille à la révision des contenus pour garantir leur exactitude et leur pertinence. Mon engagement envers la qualité de l’information se reflète dans chaque article que je publie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aidez-nous à faire avancer votre média
Des questions ou des suggestions...
Retour en haut