Voiture électrique enflamme chez Porsche

La voiture électrique met le feu chez Porsche

Porsche face à un ralentissement : Impact de sa transition vers l’électrique

La dernière assemblée générale de Porsche a été le théâtre de vives critiques envers la direction de la marque, pointant du doigt sa transition rapide vers les véhicules électriques.

En 2023, l’agitation écologiste avait perturbé l’assemblée générale, obligeant le constructeur à opter cette année pour une AG à distance. Cependant, cela n’a pas empêché un débat animé.

Les chiffres montrent une baisse d’élan pour Porsche : une progression des ventes de seulement 3,3 % en 2023, suivie d’une baisse de 4 % au premier trimestre 2024, marquée par des reculs significatifs en Amérique du Nord (-23 %) et en Chine (-24 %). Cette dernière tendance inquiète, alors que la clientèle chinoise montre un intérêt croissant pour les voitures haut de gamme locales.

Malgré un chiffre d’affaires en hausse de 7,7 % en 2023 (40,5 milliards d’euros) et une marge opérationnelle de 18 %, Porsche prévoit une baisse estimée entre 15 % et 17 % pour cette année. De plus, la chute de 30 % du cours en bourse en 2023 préoccupe les actionnaires.

Les critiques se multiplient à l’égard du patron, Oliver Blume, qui gère à la fois Porsche et le groupe Volkswagen. Certains remettent en question cette double responsabilité, jugeant qu’un tel partage n’est pas compatible avec une entreprise cotée en bourse. L’âge avancé du conseil d’administration est également pointé du doigt.

Voir plus :   Renault Flexis 2026 : Détails sur l'utilitaire électrique révolutionnaire et gratuit

Les objectifs ambitieux de Porsche en matière de véhicules électriques suscitent des interrogations. Prévoyant 80 % de ventes avec des modèles 100 % électriques en 2030, certains estiment que cette transition est trop rapide, surtout face aux difficultés actuelles du marché des voitures électriques. Des craintes subsistent quant à une éventuelle réduction des prix pour atteindre ces objectifs, une stratégie déjà observée en Chine.

Malgré ces défis, Porsche annonce le lancement cette année d’un nouveau Macan électrique, seul modèle disponible en Europe dès cet été. Ce choix s’explique par les nouvelles réglementations en vigueur sur le Vieux Continent. Un pari risqué pour la marque.

Malgré ces turbulences, Oliver Blume reste optimiste, soulignant une année 2024 riche en lancements majeurs avec cinq nouveautés. Il rappelle que chaque nouveau modèle connaît une baisse initiale des ventes avant de rebondir. Ainsi, 2024 est une année charnière avant une reprise des résultats.

À l’inverse de certaines marques qui revoient leur stratégie, Porsche maintient son cap vers l’électrique. En 2025, un nouveau Boxster entièrement électrique sera lancé, suivi en 2026 par un Cayenne avec cette motorisation.

Picture of Anthony Levesque

Anthony Levesque

Je suis Anthony Levesque, co-fondateur et rédacteur chez LeFuté.fr. Depuis des années, je nourris une passion profonde pour la communication et le partage d’informations. Mon parcours a commencé en tant que contributeur freelance, une expérience qui a affûté ma plume et mon esprit critique. Spécialisé dans l'actualité automobile, je m'efforce de fournir des analyses détaillées et des explications claires sur des sujets variés, allant des innovations technologiques aux tendances du marché. En plus de la rédaction, je veille à la révision des contenus pour garantir leur exactitude et leur pertinence. Mon engagement envers la qualité de l’information se reflète dans chaque article que je publie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aidez-nous à faire avancer votre média
Des questions ou des suggestions...
Retour en haut