Voici 4 choses importantes à savoir sur BYD, le constructeur chinois rival de Tesla en Europe.

BYD Seal

Révolution dans l’industrie automobile : l’ascension fulgurante de BYD et sa rivalité avec Tesla

Avec l’arrivée tonitruante de BYD en Europe, Tesla pourrait bien sentir le vent tourner

Il y a dix ans à peine, le constructeur chinois BYD (Build Your Dream) était largement méconnu dans nos contrées. Aujourd’hui, **il est incontestablement l’un des plus grands constructeurs de véhicules électriques au monde**, rivalisant avec Tesla pour la suprématie du marché. En 2022, BYD est devenu le troisième plus grand constructeur de véhicules électriques au monde. En 2023, il a même dépassé Tesla au quatrième trimestre 2023, devenant ainsi le premier constructeur mondial de véhicules électriques sur cette période.

Sa future conquête : l’Europe ! BYD envisage de s’étendre sur le Vieux Continent ; deux sites sont envisagés : la Hongrie, où l’usine est déjà en cours de construction depuis 2022. Second pays : la France, un projet plus récent découlant d’un accord signé en 2023 avec les autorités françaises pour identifier un site potentiel. Si le projet aboutit, l’usine française pourrait être opérationnelle d’ici 2027 ou 2028. Un parcours impressionnant. **Voici quelques faits marquants à retenir sur l’entreprise**.

BYD : un spécialiste des batteries avant tout

Née sous l’égide de Wang Chuanfu en 1995 dans la métropole de Shenzhen (province du Guangdong), BYD a connu une ascension fulgurante, **grâce à sa spécialisation dans la conception de batteries lithium-ion**. Cette maîtrise technique a propulsé l’entreprise au rang d’acteur incontournable du secteur, pavant ainsi la voie à son expansion ultérieure dans l’univers automobile.

En consacrant des ressources colossales à la recherche et à l’innovation, BYD a su développer des technologies d’avant-garde en matière de stockage d’énergie, qui aujourd’hui alimentent une pléthore de véhicules électriques. Cette stratégie a permis à la firme de concevoir et lancer des produits novateurs, **en parfaite adéquation avec les aspirations d’une société en quête de solutions de mobilité écoresponsables**.

Un nouveau chapitre : la conquête du marché européen et la rivalité avec Tesla

Après avoir consolidé sa position sur son marché domestique, BYD a tourné son regard vers l’Europe en 2021. Cette incursion visait à asseoir la marque comme une firme indispensable sur un continent en pleine effervescence électrique. Pour rivaliser avec le géant Tesla, **le constructeur chinois mise sur plusieurs atouts maîtres** : une tarification agressive, un éventail diversifié de modèles électrifiés (Han, Seal, Seal U, Dolphin, Tang, etc.), une maîtrise de sa chaîne de production de A à Z et des percées technologiques notables, incarnées notamment par sa batterie Blade.

Lancée en 2020, **la batterie Blade est unique dans le secteur des accumulateurs lithium-fer-phosphate (LFP)**. Sa conception est unique avec des cellules disposées en forme de lames plates, sans modules ni cadres, ce qui optimise l’espace et améliore la sécurité. En effet, en cas de perforation ou d’accident, la propagation du feu est considérablement réduite par rapport aux batteries traditionnelles. En plus de cela, elle est peu coûteuse à produire et sa densité énergétique est très importante en comparaison à sa taille.

Bien que Tesla conserve une avance en termes d’image de marque et de perception technologique, **BYD rattrape son retard à grands pas et apparaît aujourd’hui comme un rival redoutable de l’entreprise de Musk**. Le comble : entre 2020 et 2021, BYD a même livré des batteries LFP à Tesla pour équiper certains modèles de la Model Y destinés au marché chinois. Plutôt cocasse.

Voir plus :   Radar nouvelle génération : la terreur des amateurs de vitesse ! 🚗🚨

Une diversification impressionnante

Loin de se cantonner à la seule production de véhicules électriques, BYD a habilement étendu son champ d’action pour s**’imposer comme une société essentielle dans divers secteurs stratégiques**.

Dans la sphère des transports collectifs, BYD s’**est hissé au rang de leader mondial dans la fabrication d’autobus électriques**, contribuant ainsi à l’assainissement de l’air dans les grandes métropoles grâce à ses véhicules. Parallèlement, la firme s’est taillé une place de choix dans l’industrie photovoltaïque, offrant des alternatives énergétiques vertes aux particuliers, aux entreprises et aux collectivités.

L’innovation de BYD s’étend également aux infrastructures urbaines avec **son système de monorail SkyRail**. Cette solution de transport aérien vise à décongestionner les artères urbaines tout en proposant une alternative écologique et performante pour la mobilité citadine. Plusieurs réseaux sont déjà fonctionnels en Chine depuis 2017 et d’autres sont en cours de construction aux Philippines et à Dubaï.

BYD : un acteur incontournable pendant la pandémie de COVID-19

Voilà un fait plutôt inattendu, mais bien réel. Face à la crise sanitaire sans précédent provoquée par la COVID-19, BYD a fait preuve d’une agilité remarquable en réorientant promptement certaines de ses chaînes de production** pour répondre à l’urgente demande mondiale d’équipements de protection**.

En un temps record, le géant industriel a transformé une partie de ses usines automobiles et de batteries en unités de fabrication de dispositifs médicaux, devenant ainsi l’un des plus importants producteurs mondiaux de masques faciaux. Forte de son expertise en ingénierie et de ses capacités de production à grande échelle, **BYD est parvenue à produire quotidiennement des millions de masques**.

Non content d’approvisionner le marché intérieur chinois, l’entreprise **a également exporté une part considérable de sa production**, contribuant ainsi à pallier les pénuries mondiales. Au-delà des masques, BYD a élargi sa gamme pour inclure d’autres équipements de protection individuelle (EPI) essentiels, tels que des solutions hydroalcooliques et des visières de protection.

BYD n’est pas un constructeur comme les autres. Son approche multidimensionnelle et proactive de la production industrielle **en font un réel OVNI de l’industrie automobile**. En à peine 30 ans, cette modeste entreprise chinoise s’est hissée au rang de leader des véhicules électriques et des batteries. **Elle est le symbole parfait de l’industrie chinoise** : une croissance rapide, une capacité d’innovation explosive, une adaptabilité hors pair et une exploitation optimale des économies d’échelle pour réduire les coûts de production. Tesla peut trembler !

Synopsis :

  • En moins de 30 ans, BYD est passé du statut d’humble entreprise à Shenzhen à un leader mondial des véhicules électriques et des batteries.
  • Son activité est très diversifiée : transports collectifs, énergie solaire, infrastructures urbaines, etc.
  • Elle a joué également un rôle important pendant la pandémie de COVID-19.
Picture of Franck Levesque

Franck Levesque

Je suis Franck Levesque, co-fondateur et rédacteur en chef de LeFuté.fr. Depuis la création du site, j’ai consacré ma carrière à la passion automobile et à l’innovation dans ce domaine. Mon intérêt particulier pour les nouvelles technologies automobiles m'a permis de développer une expertise solide sur les véhicules électriques et les avancées écologiques. Je suis reconnu pour ma capacité à vulgariser des sujets techniques complexes, permettant ainsi à tous de comprendre les enjeux de l'industrie automobile. Mon engagement est de fournir des informations précises et pertinentes pour guider les amateurs et professionnels de l’automobile. En plus de mon rôle chez LeFuté.fr, je suis souvent invité comme conférencier et participe régulièrement à des revues spécialisées, partageant mes connaissances sur les tendances et les innovations dans l’univers automobile.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aidez-nous à faire avancer votre média
Des questions ou des suggestions...
Retour en haut