Usine de recyclage de batteries en France: ouverture dans le nord

Batteries : une usine de recyclage va ouvrir dans le nord de la France

Hydrovolt annonce une usine de recyclage de batteries en France

Hydrovolt, une entreprise norvégienne spécialisée dans le recyclage de batteries, a récemment révélé son intention d’installer une usine à Hordain, dans le nord de la France. Cette usine sera dédiée au recyclage des batteries lithium-ion et sera opérationnelle d’ici la mi-2025, une fois tous les permis nécessaires obtenus. Cette décision s’inscrit dans le cadre de l’émergence de la Vallée de la batterie en Europe, où de nombreux acteurs du secteur des batteries se sont établis.

Un investissement stratégique dans une région en pleine expansion

La région des Hauts-de-France, autrefois marquée par l’industrie minière et sidérurgique, s’est transformée en un pôle majeur de la production de batteries pour véhicules électriques. Avec déjà quatre gigafactories opérationnelles ou en construction et plusieurs sites de recyclage, la région attire les investisseurs du secteur. Hydrovolt rejoint ainsi ce paysage en plein essor, sans préciser le montant de son investissement mais en annonçant le recrutement de « entre 10 et 20 » salariés pour son usine.

« C’est une étape importante pour Hydrovolt, et l’entrée sur le marché français nous aidera à maintenir notre position de leader européen du recyclage des batteries lithium-ion », souligne Ole-Christen Enger, directeur général d’Hydrovolt. Il souligne le besoin d’une présence locale en Europe pour contribuer à la construction d’une chaîne de valeur circulaire pour les batteries. En plus de son site en Norvège, l’entreprise renforce ainsi sa présence sur le continent.

Voir plus :   Voleurs de câbles: chaos dans stations de recharge US

Contribuer à une économie circulaire efficace

Hydrovolt se distingue par sa capacité à recycler jusqu’à 95% des métaux contenus dans les batteries usagées, tels que le lithium, le nickel et le cobalt. Ces matériaux recyclés sont réintégrés dans la production de modules neufs, permettant une utilisation plus durable des ressources. Une récente étude a démontré que la circularité des batteries pourrait entraîner des économies significatives et réduire les émissions de CO2 en Europe.

Face à une demande croissante pour des batteries européennes, en particulier dans le secteur de la mobilité électrique, le recyclage apparaît comme une alternative prometteuse aux importations en provenance de pays comme la Chine. Cette approche contribue à la souveraineté en matière d’approvisionnement tout en favorisant une utilisation plus responsable des ressources naturelles, par opposition à l’extraction minière traditionnelle.

Picture of Anthony Levesque

Anthony Levesque

Je suis Anthony Levesque, co-fondateur et rédacteur chez LeFuté.fr. Depuis des années, je nourris une passion profonde pour la communication et le partage d’informations. Mon parcours a commencé en tant que contributeur freelance, une expérience qui a affûté ma plume et mon esprit critique. Spécialisé dans l'actualité automobile, je m'efforce de fournir des analyses détaillées et des explications claires sur des sujets variés, allant des innovations technologiques aux tendances du marché. En plus de la rédaction, je veille à la révision des contenus pour garantir leur exactitude et leur pertinence. Mon engagement envers la qualité de l’information se reflète dans chaque article que je publie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aidez-nous à faire avancer votre média
Des questions ou des suggestions...
Retour en haut