Triches avec AdBlue : pourquoi les propriétaires de diesels le font-ils ?

Adblue Diesel

L’AdBlue : Comment réduire les émissions d’oxydes d’azote avec efficacité

L’AdBlue est un liquide essentiel pour réduire les émissions d’oxydes d’azote provenant des véhicules diesel, un problème majeur en matière de pollution atmosphérique.

Ce système est une avancée réglementaire incontournable pour les modèles diesel récents, permettant une diminution pouvant aller jusqu’à 90 % de ces émissions nocives. En effet, tous les propriétaires **d’un véhicule Diesel immatriculé à partir de 2014 doivent utiliser l’AdBlue** pour limiter les impacts sur l’environnement.

Un dispositif écologique confronté à des défis techniques

L’AdBlue représente une avancée remarquable en convertissant les gaz polluants en vapeur d’eau et azote inoffensif grâce à son action chimique basée sur l’urée.

Cependant, des problèmes techniques ont été signalés par les utilisateurs, allant des simples alertes mécaniques aux pannes plus graves, indépendamment de la marque du véhicule. En 2023, l’UFC Que Choisir a saisi la DGCCRF pour sensibiliser la Commission européenne sur ces questionnements touchant la fiabilité de l’AdBlue.

Des plaintes croissantes ont été recensées en France et en Europe, démontrant une problématique réelle pour les conducteurs. Le remplacement du réservoir, souvent suggéré comme solution, peut s’avérer très onéreux, atteignant jusqu’à **2 000 €, sans garantie de résolution définitive**. Certains conducteurs, cherchant à éviter ces coûts, choisissent de désactiver le système, même si cette pratique est illégale et peut entraîner de lourdes amendes et des obligations de remise en conformité.

Voir plus :   Risques pour stationnement de voitures thermiques sur places réservées à l'électrique

Respecter l’environnement tout en veillant à son portefeuille

En vue d’une législation stricte en matière d’émissions polluantes, il est crucial de se conformer aux normes environnementales en utilisant l’AdBlue, malgré les désagréments rencontrés. L’absence de ce liquide peut entraîner des risques financiers et environnementaux considérables.

La quantité d’AdBlue nécessaire varie en fonction du véhicule et de son ancienneté, avec des coûts estimés entre 30 et 60 euros pour 10 litres du liquide. Le remplissage du réservoir est nécessaire tous les 10 000 à 20 000 kilomètres, en fonction du modèle du véhicule.

En conclusion, l’utilisation responsable de l’AdBlue est primordiale pour limiter les émissions polluantes, tout en respectant les normes environnementales en vigueur. Adopter une conduite éco-responsable et entretenir régulièrement son véhicule sont des gestes essentiels pour préserver notre planète et notre portefeuille.

Picture of Gilfoyle

Gilfoyle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aidez-nous à faire avancer votre média
Des questions ou des suggestions...
Retour en haut