Tesla et CATL collaborent pour développer une batterie à recharge rapide

Tesla travaille avec le chinois CATL pour élaborer une batterie qui se recharge plus vite

Tesla et CATL collaborent pour developper une batterie a recharge

En collaboration étroite, Tesla et CATL s’engagent dans le développement de l’innovation en matière de batteries. L’objectif conjoint du duo sino-américain est de concevoir une structure électro-chimique inédite pour optimiser la vitesse de charge.

Un nouveau type de batterie bientôt intégré aux véhicules Tesla ?

Le temps de charge pourrait s’imposer comme le principal facteur de choix d’un véhicule électrique. Tesla a bien perçu cette tendance et s’engage à rendre ses voitures électriques les meilleures du marché en ce qui concerne ce critère. Pour arriver à concevoir une nouvelle catégorie de batteries, le fabricant américain fait équipe avec CATL, qui est récemment devenu le principal producteur mondial de batteries pour véhicules électriques.

CATL a une liste impressionnante de clients parmi lesquels figure Tesla en tête de liste. Motivées à travailler de concert pour l’élaboration de batteries encore plus performantes, les deux sociétés font équipe pour mettre au point « une structure électro-chimique innovante ». Ce procédé vise à accélérer la vitesse de charge tout en augmentant l’autonomie.

Est-ce la batterie M3P qui est en projet ?

C’est du moins ce qu’a affirmé Robin Zeng, président de CATL, lors d’un entretien avec Bloomberg à Hong Kong. Cependant, il n’est pas allé plus loin sur le sujet de cette batterie en devenir. Serait-ce la fameuse batterie M3P ? Il s’agit d’une technologie dont on parle depuis 2022. Le 29 février 2024, le média chinois The Paper a laissé sous-entendre que c’est bien de cette batterie qu’il s’agit.

Voir plus :   Prototype unique au monde de la Tesla Roadster en vente et secret jusque là

Une source anonyme a divulgué que CATL est en phase de validation du développement de la batterie M3P en collaboration avec Tesla. Cette nouvelle technologie a été mentionnée pour la première fois par M. Zeng en 2022. Il s’agit d’un système basé sur un nouveau lot de matériaux, possédant une densité énergétique supérieure aux batteries LFP et moins coûteux. La batterie M3P pourrait avoir une autonomie allant jusqu’à 700 kilomètres.

À cette époque, aucune information sur la vitesse de charge n’avait été révélée. Il va donc falloir attendre pour en savoir davantage. Durant son entretien, le dirigeant de CATL a également précisé que sa société allait fournir des machines à Tesla. L’entreprise américaine prévoit de booster la production de batteries dans le Nevada, en établissant une petite usine avec l’aide de robots délaissés par CATL.

Picture of Gilfoyle

Gilfoyle

Aidez-nous à faire avancer votre média
Des questions ou des suggestions...
Retour en haut