Sûreté des voitures Tesla comparée à la moyenne : quel est le constat ?

Tesla prétend que ses voitures sont largement plus sûres que la moyenne : qu’en est-il réellement ?

Dans le dernier rapport de sécurité de Tesla, on constate que les modèles de la marque enregistrent un accident pour 12,3 millions de km parcourus avec l’Autopilot. C’est beaucoup mieux que la voiture moyenne aux États-Unis qui a un accident tous les 1,08 million de km. Mais peut-on vraiment comparer ?

Les modèles de Tesla ont-ils moins d’accident ?

Si on écoute Tesla, ses voitures font partie des plus sûres au monde. De la Model 3 à la Model X en passant par le Cybertruck, l’Autopilot permettrait d’éviter de nombreux accidents. La marque fait pourtant l’objet de vives critiques à ce sujet. Le système Full-Self Driving (FSD) de Tesla a été impliqué dans de nombreux accidents. Le constructeur vient de publier un nouveau rapport de sécurité pour retrouver la confiance des utilisateurs.

Tesla mesure la sécurité de ses véhicules en fonction du nombre de kilomètres parcourus pour un accident. C’est une technique inhabituelle qui a déjà été critiquée, mais passons. Les derniers chiffres de l’entreprise, relevés au cours du premier trimestre 2024, montrent que les modèles de la marque ont moins d’accident que la voiture moyenne aux États-Unis. Tesla a enregistré un accident pour 12,3 millions de km parcourus avec l’Autopilot.

Sans la technologie Autopilot, on passe à un accident tous les 1,5 million de km parcourus. Tandis que la moyenne des accidents, toutes marques confondues, se situe plutôt à 1,08 million de km. La firme précise qu’elle a utilisé les dernières données de la NHTSA et de la Federal Highway Administration pour calculer ce chiffre. Tesla ne prend en compte que les accidents au cours desquels les airbags sont activés.

Voir plus :   Audi e-tron GT restylée: Suivant l'évolution de la Porsche Taycan

Surete des voitures Tesla comparee a la moyenne quel

Une comparaison controversée

L’étude ne précise pas non plus que l’Autopilot est surtout utilisé sur les autoroutes, là où il est le mieux adapté. Alors que le chiffre avancé pour la voiture moyenne aux États-Unis a été calculé en utilisant toutes les données sur les accidents, même ceux qui ont lieu en ville ou dans des chemins de campagne. Même si l’Autopilot offre certainement une sécurité supplémentaire aux conducteurs, la comparaison est délicate.

En ce qui concerne les incendies, Tesla précise que « entre 2012 et 2022, un incendie s’est produit sur un véhicule Tesla pour 209 millions de km parcourus ». À titre de comparaison, les données de la National Fire Protection Association (NFPA) indiquent qu’un incendie se produit tous les 18 millions de km parcourus aux États-Unis, quelle que soit la marque ou la motorisation du véhicule.

En réalité, ce rapport est à prendre avec des pincettes. Tesla utilise des métriques qu’aucun autre constructeur n’utilise. Il est donc difficile de comparer la marque à ses concurrents. Il serait pourtant intéressant de voir comment Tesla se positionne face à eux, et pas seulement à une moyenne de tous les véhicules aux États-Unis. BMW, Mercedes ou Volvo seraient certainement en mesure de donner du fil à retordre à Tesla.

Picture of Gilfoyle

Gilfoyle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aidez-nous à faire avancer votre média
Des questions ou des suggestions...
Retour en haut