Saisie en Lituanie de deux Tesla Cybertruck destinés à un acheteur russe

Deux Tesla Cybertruck destinés à un acheteur russe ont été saisis en Lituanie

🚛 🚛 Deux Tesla Cybertruck interceptés à la frontière lituano-biélorusse

Les frontières lituano-biélorusses ont connu une agitation peu commune avec l’interception d’une paire de Tesla Cybertruck. Le principal suspect ? Un acheteur russe qui aurait envisagé une transaction illicite.

Conflit ukrainien – conséquences sur le marché de l’automobile russe

Le conflit ukrainien a déclenché une série de sanctions à l’encontre de la Russie. Celles-ci ont interdit à ce pays d’importer des véhicules d’une valeur dépassant les 50 000 euros, issus de l’Union Européenne. Néanmoins, deux Tesla Cybertruck ont été surpris alors qu’ils étaient transportés en juin dernier, au guichet de contrôle frontalier de Šalčininkai, un no man’s land entre la Lituanie et la Biélorussie. Ces deux véhicules, cachés à l’intérieur d’un camion, n’ont pas pu échapper à l’œil vigilant des gardes-frontières.

Présumé trafic de véhicules haut de gamme vers la Russie

Selon les autorités douanières, ces deux Cybertruck étaient destinés à une livraison en Russie – le signe potentiel d’un vaste réseau d’importation illégale. Très souvent, des voitures de luxe dépassant la valeur de 50 000 euros, arrivées d’Europe, emprunteraient les routes du Kazakhstan, de l’Ouzbékistan et de la Biélorussie pour finir leur course en Russie. Les douanes lituaniennes ont dès lors entamé une enquête.

Voir plus :   Bornes de recharge : Electra renforce son offre pour les flottes

Situation actuelle des deux Tesla Cybertruck

En ce moment, ces véhicules sont retenus au bureau des douanes lituaniennes, sous le regard fasciné des agents. Après un interrogatoire, les deux chauffeurs ont été autorisés à repartir. En dépit du fait qu’il n’est pas commercialisé en Russie, et plus largement en Europe, le Cybertruck a connu une petite intrusion sur le Vieux Continent. Un exemplaire de la Cybertruck Foundation Series a notamment trouvé demeure à Moscou.

L’attrait irrésistible des acheteurs russes pour le pick-up électrique

Une vidéo postée sur YouTube a permis de confirmer la présence de ce véhicule. Nous ignorons comment il a pu pénétrer sur le territoire russe, mais il y en a qui prouvent que « là où il y a une volonté, il y a un moyen ». Les acheteurs russes sont apparemment disposés à débourser des sommes astronomiques pour franchir ces obstacles. Il est peu probable que Tesla ouvre officiellement le marché à son modèle en Europe, la sécurité des piétons faisant partie des principaux freins réglementaires.

Picture of Gilfoyle

Gilfoyle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aidez-nous à faire avancer votre média
Des questions ou des suggestions...
Retour en haut