Rivian décolle avec son SUV électrique pendant que Fisker coule

Pendant que Fisker coule, Rivian décolle avec son SUV électrique

Rivian decolle avec son SUV electrique pendant que Fisker coule

Tous les nouveaux acteurs de l’industrie automobile ne connaîtront peut-être pas le même destin. A l’opposé de Fisker, la société américaine Rivian est sur une pente ascendante. Aux États-Unis, le R1S se distingue face aux Hyundai Ioniq 5 et Volkswagen ID.4.

Le R1S surpassant les Ioniq 5 et ID.4

En 2023, le Rivian R1S se place en 7e place des véhicules électriques les plus vendus aux États-Unis, avec un total de 24 783 unités vendues. Le modèle de Rivian se positionne devant l’année devant les Ford F-150 Lightning (24 165) et Tesla Model X (23 015). Et l’année 2024 commencée est encore plus positive pour la marque américaine. Rivian continue d’attirer des consommateurs.

Sur les trois premiers mois de 2024, Rivian a déjà effectué la livraison de 13 588 véhicules. Le R1S contribue à une large part des ventes de la marque (8 017). Après l’annonce des prochaines sorties des modèles R2 et R3 prévus pour 2027, Rivian constate avec satisfaction que les ventes de son SUV électrique continuent de croître.

Pour le premier trimestre 2024, le SUV se trouve à la 4e place du classement des modèles électriques les plus vendus aux États-Unis., devant les Hyundai Ioniq 5 (6 822) et Volkswagen ID.4 (6 167). Entre janvier et mars 2024, le R1S n’est surpassé que par les Ford Mustang Mach-E (9 589), Tesla Model 3 (30 842) et Tesla Model Y (96 729). Une belle réussite!

Rivian réussit là où Fisker trébuche

Ces chiffres démontrent que les jeunes entreprises peuvent trouver leur place au milieu des marques bien établies. Rivian semble en passe de réussir là où Fisker s’est embourbé. L’entreprise créée par Henrik Fisker est à la peine, en manque de liquidités. La marque qui fabrique ses voitures en Autriche voit la majorité de ses clients annuler leur commande.

Voir plus :   Renault 5 électrique : prix excessif à 33 490 € ?

De manière plus générale, on peut constater que Rivian est sur une très bonne lancée. Le constructeur automobile est en train d’effectuer des transformations sur son usine de Normal, dans l’Illinois, pour réduire les coûts de production de ses modèles électriques. Rivian se prépare à une forte augmentation de sa croissance avec le développement et la mise sur le marché du R2 en premier lieu, suivi de près par le R3.

Certains analystes considèrent même Rivian comme un acteur de poids dans le secteur de l’électrique des 10 prochaines années. RJ Scaringe, le PDG de Rivian, ne se gêne pas pour souligner l’amélioration de l’équilibre financier de sa marque. Au milieu de l’année 2023, Rivian ne perdait plus que 32 595 dollars par véhicule vendu, contre 157 000 dollars en 2022.

Les R2 et R3, les clés du futur de Rivian?

Avec le lancement imminent du R2, la société californienne voit une formidable opportunité de croissance. Selon RJ Scaringe, « un véhicule électrique à 45 000 dollars est une possibilité envisagée par la majorité de la population ». Il estime par ailleurs que la catégorie de prix manque actuellement de choix pour des véhicules électriques de qualité.

Presque 68 000 précommandes du modèle R2 ont été enregistrées en moins de 24 heures. Ce concurrent du Tesla Model Y commencera à être produit à l’usine de Normal durant le premier semestre 2026. Concernant les modèles R3 et R3X, Rivian nourrit de grandes ambitions : « nous anticipons une demande de plusieurs centaines de milliers d’unités, peut-être jusqu’à un million de modèles à travers le monde ».

Aidez-nous à faire avancer votre média
Des questions ou des suggestions...
Retour en haut