Réduisez vos impôts en oubliant pas de cocher cette case

Voiture électrique : réduisez vos impôts en n

Voiture électrique : optimisez vos impôts en pensant à cette case

L’acquisition d’une voiture électrique présente des avantages environnementaux et fiscaux considérables. En prévision de la période de déclaration des impôts, il est primordial de bien sélectionner la case adéquate pour optimiser ces avantages. Cet article vous oriente sur la déclaration des dépenses liées à votre véhicule électrique et à l’installation d’une borne de recharge à domicile.

Comment déclarer les frais réels pour votre voiture électrique ?

Si vous utilisez régulièrement votre voiture électrique pour vos trajets quotidiens entre domicile et lieu de travail, il est essentiel de choisir la déclaration des frais réels plutôt que l’option du forfait. En effet, le barème kilométrique applicable aux voitures inclut une majoration de 20 % pour les véhicules électriques, engendrant ainsi une réduction d’impôt significative.

Cette approche s’avère généralement plus avantageuse dans la plupart des cas. Vous devez donc renseigner le montant de vos dépenses dans les cases 1AK à 1DK de votre déclaration de revenus, sans déduire ce montant des cases 1AJ à 1DJ.

Le barème de la déclaration 2024

Voici les détails du barème kilométrique pour l’année 2024 :

Puissance administrative (en CV) Distance (d) jusqu’à 5 000 km Distance (d) de 5 001 km à 20 000 km Distance (d) au-delà de 20 000 km
3 CV et moins d x 0,529 (d x 0,316) + 1 065 d x 0,370
4 CV d x 0,606 (d x 0,340) + 1 330 d x 0,407
5 CV d x 0,636 (d x 0,357) + 1 395 d x 0,427
6 CV d x 0,665 (d x 0,374) + 1 457 d x 0,447
7 CV et plus d x 0,697 (d x 0,394) + 1 515 d x 0,470

Exemples de calculs

Prenons un exemple concret. Si vous avez parcouru 8 000 km au cours de l’année pour vos activités professionnelles, correspondant à environ 45 km par jour en tenant compte des jours de télétravail, et que vous possédiez auparavant une Peugeot 308 essence de 6 CV fiscaux, le calcul serait le suivant : (d x 0,374) + 1 457, ce qui équivaut à (8 000 x 0,374) + 1 457, soit un total de 4 449 € d’indemnités kilométriques à déduire de vos impôts.

Si, durant la même période, vous avez acheté une Tesla Model Y de 6 CV fiscaux également, le calcul serait le même mais majoré de 20 %, ce qui vous donnerait une indemnité kilométrique déductible des impôts de 5 339 €, soit une nette progression par rapport au véhicule thermique.

Voir plus :   Choisir entre voiture électrique et hybride

En cas d’acquisition d’une Peugeot e-208 de 4 CV fiscaux, le calcul serait différent mais vous permettrait tout de même d’obtenir une indemnité kilométrique majorée de 20 %, soit 4 860 €, toujours supérieure à celle d’un véhicule thermique malgré une puissance fiscale moindre.

Les éléments à ne pas oublier

L’indemnité kilométrique tient compte de divers facteurs non déductibles supplémentaires :

  • Dépréciation du véhicule
  • Frais de réparation et d’entretien
  • Dépenses de pneumatiques
  • Consommation de carburant (ou d’électricité pour une voiture électrique)
  • Primes d’assurances

Cependant, il est possible d’ajouter les intérêts d’emprunt liés à l’achat du véhicule si un crédit a été contracté, les frais de péages et de stationnement liés aux trajets domicile-travail.

Le crédit d’impôt pour l’installation de bornes de recharge

L’installation d’une borne de recharge à domicile pour votre voiture électrique vous donne droit à un crédit d’impôt, une opportunité fiscale non négligeable. Pour les dépenses engagées entre le 1er janvier 2021 et le 31 décembre 2025, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt correspondant à 75 % du montant dépensé, dans la limite de 300 euros par système de charge.

Ce crédit est accessible à tous les résidents fiscaux français, qu’ils soient propriétaires, locataires ou occupants à titre gratuit, sans condition de durée d’occupation du logement. En cas d’immeuble collectif, chaque occupant peut déclarer sa part des dépenses pour les équipements communs.

Vous devez reporter ces dépenses de la manière suivante :

  • Ligne 7ZQ/7ZR pour les dépenses d’acquisition et d’installation de la première et de la deuxième borne de recharge dans la résidence principale.
  • Ligne 7ZS/7ZT pour le même type de dépenses mais pour la résidence secondaire.

Par exemple, un couple marié peut potentiellement obtenir jusqu’à 1 200 € de crédit d’impôt s’ils installent deux bornes de recharge dans deux résidences distinctes.

La déclaration d’impôt des propriétaires de voitures électriques présente des avantages fiscaux significatifs à ne pas négliger. Que ce soit en déclarant les frais réels ou en bénéficiant du crédit d’impôt pour l’installation de bornes de recharge, chaque mesure contribue à réduire efficacement votre charge fiscale. Assurez-vous de sélectionner les bonnes options pour maximiser ces avantages.

Picture of Anthony Levesque

Anthony Levesque

Je suis Anthony Levesque, co-fondateur et rédacteur chez LeFuté.fr. Depuis des années, je nourris une passion profonde pour la communication et le partage d’informations. Mon parcours a commencé en tant que contributeur freelance, une expérience qui a affûté ma plume et mon esprit critique. Spécialisé dans l'actualité automobile, je m'efforce de fournir des analyses détaillées et des explications claires sur des sujets variés, allant des innovations technologiques aux tendances du marché. En plus de la rédaction, je veille à la révision des contenus pour garantir leur exactitude et leur pertinence. Mon engagement envers la qualité de l’information se reflète dans chaque article que je publie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aidez-nous à faire avancer votre média
Des questions ou des suggestions...
Retour en haut