Préparation des propriétaires français du Fisker Ocean en cas de faillite possible

Témoignage – Comment les propriétaires français du Fisker Ocean se préparent à une éventuelle faillite ?

De grands défis financiers pour Fisker : une nouvelle faillite en vue ? Quel impact sur les propriétaires français de l’Ocean ?

Henrik Fisker, le rival d’Elon Musk ?

Henrik Fisker, designer de renom passé par Tesla, BMW et Aston Martin, a fondé Fisker Automotive en 2007 pour concurrencer Tesla. Malgré une première faillite en 2013, il revient en 2016 avec Fisker Inc. et lance l’Ocean, un SUV électrique en 2020, avant de rencontrer des difficultés financières un an après.

Un verdict positif pour le Fisker Ocean

Raf, 42 ans, ancien propriétaire de Tesla, souligne l’autonomie exceptionnelle de l’Ocean. Il apprécie également le confort, la fonctionnalité V2V, le toit ouvrant et le design. Pour lui, l’Ocean offre une autonomie optimale pour les roadtrips en famille avec une caravane. Il regrette cependant le manque de maintien des sièges et les freins défaillants.

Gab, 56 ans, chirurgien, vant l’esthétique et le confort de l’Ocean par rapport à sa Model S. Malgré une sensibilité au froid et quelques défauts, il apprécie la capacité de traction de l’Ocean pour ses charges lourdes.

Voir plus :   Tesla Model Y lance nouvelle version, 600 km d'autonomie pour rivaliser avec Renault Scénic

Préparation à une éventuelle faillite

Les propriétaires optant pour la location se sentent protégés financièrement, mais restent préoccupés par d’éventuelles pénuries de pièces ou de mises à jour logicielles. Certains expriment des dissensions envers Henrik Fisker, responsable supposé de la situation actuelle, et espèrent un rachat par un grand constructeur pour assurer la pérennité de la marque.

Stabilité dans l’incertitude

Malgré les incertitudes sur l’avenir de Fisker, les propriétaires restent confiants grâce aux conditions d’achat et à l’assurance dont ils bénéficient. Ils soulignent la qualité du service et la disponibilité de l’équipe de la concession, even en temps de crise.

L’avis d’un actionnaire Fisker

Emmanuel, actionnaire et fondateur d’un groupe de fans de Fisker, a constaté une perte financière mais garde espoir en une reprise par un autre constructeur pour assurer la trésorerie de la marque. Les annonces à venir de Henrik Fisker pourraient clarifier la situation et ouvrir la voie à de nouveaux partenariats.

Picture of Gilfoyle

Gilfoyle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aidez-nous à faire avancer votre média
Des questions ou des suggestions...
Retour en haut