Nouveau fléau des propriétaires de voitures électriques : le cauchemar !

Ce nouveau fléau est le cauchemar des propriétaires de voitures électriques !

Au Royaume-Uni, les propriétaires de voitures électriques font face à un nouveau problème : le vol de câbles sur les bornes de recharge publiques !
Un nouveau fléau pour les propriétaires de voitures électriques

Si le vol de câbles électriques installés le long des voies de chemin de fer est peut-être aussi ancien que l’invention du train elle-même (en grossissant un peu le trait), voici qu’un nouveau fléau similaire prend de l’ampleur. Celui-ci concerne l’automobile et vise directement les installations de recharge des véhicules électrifiés.
L’information nous provient d’outre-Manche où nos confrères d’Autocar ont relevé les témoignages de plusieurs sociétés locales spécialisées dans les infrastructures à destination des VE. Depuis plusieurs mois, ces acteurs du secteur automobile anglo-saxons sont victimes du vol des câbles utilisés pour le bon fonctionnement de leurs bornes.
Instavolt, le plus grand opérateur de chargeurs rapides au Royaume-Uni, a ainsi subi un total de 174 vols sur 27 sites répartis dans les régions du Yorkshire et des Midlands depuis le mois de novembre 2023.
Outre le coût élevé des câbles dérobés, ces méfaits s’accompagnent de dommages matériels et, surtout, portent atteinte à la réputation de la société. Pire, les dysfonctionnements occasionnés peuvent mécontenter les utilisateurs de VE ou dissuader d’autres conducteurs de faire le pas des énergies durables pour leur future automobile.

Des faits de vandalisme coûteux

« Ces vols sont extrêmement frustrants pour nos clients et pour nous », a déclaré Delvin Lane, PDG d’Instavolt dans des propos relayés par Autocar. « La révolution des VE est déjà en marche, avec plus d’un million en circulation au Royaume-Uni. Notre mission est de rendre leur recharge aussi facile que possible, et la fiabilité est l’une de nos valeurs fondamentales. 
Selon le PDG, les voleurs n’auraient pas froids aux yeux, au point de frapper à plusieurs reprises sur les mêmes installations, surtout après que des réparations ont été effectuées, et ce, de jour comme de nuit !
Pour tenter d’endiguer ces vols, commis pour extraire le cuivre contenu dans les câbles pour ensuite les revendre au marché noir, la société Instavolt explique devoir recourir à l’installation de caméras de vidéo-surveillance sur ses sites, dont certains sont surveillés par des patrouilles itinérantes, tout en collaborant avec les forces de l’ordre locales.
Face à cette recrudescence, Instavolt n’est hélas pas le seul concerné. D’autres entreprises du marché comme Gridserve, BP Pulse et Osprey ont également rapportés des faits de vandalisme et de vol sur leurs propres sites.

Voir plus :   Retour de la finition Pallas sur une DS

ChargeUK, l’association professionnelle de l’industrie des chargeurs, a entretemps déclaré à Autocar se concentrer sur la résolution du problème avec l’aide du ministère de l’Intérieur et d’une nouvelle unité de police spécialisée.

🔗 Source : Autocar

Picture of Gilfoyle

Gilfoyle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aidez-nous à faire avancer votre média
Des questions ou des suggestions...
Retour en haut