Nissan lance quadricycle électrique pour rivaliser avec Citroën Ami

Pour concurrencer la Citroën Ami, Nissan va vendre ce quadricycle électrique

Nissan introduit la micro-mobilité dans son répertoire. A partir de juin, il distribuera en France le quadricycle électrique S04 Nanocar de la marque de véhicules électriques Silence.

Le secteur du quadricycle électrique est certes un marché de spécialité, mais il suscite un intérêt croissant, notamment à la suite de la réussite rencontrée par la Citroën Ami. Nissan entre donc en scène… de manière ciblée. Le fabricant japonais a conclu un accord avec Acciona, le propriétaire de Silence. Cette marque offre différentes options de deux-roues, ainsi qu’un quadricycle nommé le S04 Nanocar.

Grâce à cet arrangement, Nissan aura l’exclusivité de la distribution des produits de Silence par le biais de son réseau de concessionnaires en Europe. La France est le premier pays visé, la commercialisation étant prévue pour juin 2024.

Le S04 Nanocar est disponible en deux versions, pour les catégories L6e et L7e. La première est restreinte à une vitesse maximale de 45 km/h, tandis que la seconde peut atteindre 85 km/h. L’autonomie, mesurée selon le cycle WMTC, est de 175 km pour la première version, et 149 km pour la secondaire. Le quadricycle est équipé de deux batteries de 5,6 kWh, avec la possibilité unique de remplacer la batterie à des stations spécifiques. La recharge directe est bien entendu envisageable.

Voir plus :   Pires citadines électriques: Rapport prix/autonomie

Le prix du S04 Nanocar chez Nissan n’a pas encore été divulgué, mais les tarifs sur le site de Silence vont de 14.870 à 16.660 €. Ces prix sont plus élevés que ceux de la Citroën Ami, mais le S04 Nanocar offre deux fois plus d’autonomie et un design plus élaboré. Nissan a précisé qu’il offrira “une gamme de services financiers, de maintenance et d’assurance, qui seront mis à disposition progressivement après le lancement du véhicule”.

A noter, cependant, que Renault envisage de lancer le Mobilize Duo, faisant suite à la Twizy, et que Nissan n’a donc pas choisi de l’offrir elle-même !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aidez-nous à faire avancer votre média
Des questions ou des suggestions...
Retour en haut