Milliardaire chinois perd la moitié de sa fortune en un mois

Xiang Li (IA)

📉L’Héritier chinois de Musk, Xiang Li, voit sa fortune s’évaporer

Salué comme le « Elon Musk de la Chine », Xiang Li a dû affronter une récente débâcle financière brutale. En effet, dans un court laps de temps d’un mois, il a vu sa domination parmi les magnats de l’automobile électrique chanceler dangereusement. À un moment, sa fortune personnelle s’élevait à un énorme 12,2 milliards de dollars. Cependant, ce montant est désormais presque réduit de moitié, plongeant à 6,1 milliards . Ce plongeon financier étonnant est largement attribué à la chute des actions de sa société Li Auto, qui fabrique le SUV L9. Cela sert de rappel brutal de la concurrence intense qui règne dans le monde des véhicules électriques, en particulier sur le marché chinois.

Actes d’équilibriste du marché boursier: Li Auto

Les actions de Li Auto ont subi une chute dramatique, enregistrant une baisse de 40% au Nasdaq et de 45% à l’indice Hang Seng. Ce plongeon brutal peut être attribué à un double revers: des performances décevantes du dernier modèle de la société, Li Mega, et la guérison sans merci de la guerre des prix par Tesla. 👀

En outre, d’autres facteurs externes tels que l’aggravation des conflits au Moyen-Orient ont également influencé le marché en poussant les investisseurs à se défocaliser des actions. Cette analyse est partagée par Eric Wen, PDG de Blue Lotus Capital Advisors.

Afin de tenir bon dans cette ambiance compétitive, Li Auto a été obligé de réduire les prix de certains de ses anciens modèles d’environ 30 000 yuans ♻️, soit environ 5% de leur prix initial. Le 22 avril à Hong Kong, les actions de Li Auto ont chuté de 9%, malgré les négociations en cours.

Voir plus :   Changements dans les voitures neuves cet été

Ajustements stratégiques: Li Auto a encore du mal à retrouver son équilibre

La diversification de ses produits par l’introduction du SUV hybride L6 n’a pas permis à l’entreprise de se démarquer suffisamment sur le marché. Les prévisions de livraison ont dû être réduites de 800 000 à entre 560 000 et 640 000 véhicules pour l’année en cours.

Xiang Li a admis que l’entreprise avait commis des erreurs stratégiques. Dans une déclaration officielle, il a souligné: « Nous reconnaissons que la stratégie opérationnelle de Li MEGA était mal calibrée. Nous avons déployé Li MEGA comme si nous étions déjà en pleine expansion rapide, alors que nous en sommes encore aux premières étapes de validation du concept ». 🙇‍♂️

Le marché chinois compte environ 250 constructeurs de véhicules électriques, avec de grands acteurs comme NIO et BYD. Ce marché hautement compétitif exige des ajustements stratégiques continus et une réactivité exceptionnelle pour survivre. La situation de Xiang Li démontre que même les acteurs les plus prospères ne sont jamais totalement à l’abri des chocs économiques.

  • Xiang Li, le fondateur de la société Li Auto, a vu sa valeur nette s’effondrer.
  • Ses actions ont également connu une baisse significative en bourse (40% au Nasdaq et 45% au Hang Seng).
  • Malgré des ajustements stratégiques, l’entreprise n’a pas réussi à résister suffisamment aux défis de la concurrence et du marché.

Picture of Gilfoyle

Gilfoyle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aidez-nous à faire avancer votre média
Des questions ou des suggestions...
Retour en haut