Mercedes EQS succédée par une Classe S électrique véritable

Mercedes EQS580

La pépite de l’offre électrique de Mercedes est en passe de devenir la plus prisée de l’ensemble de la marque lors de sa mise à jour à la fin de cette décennie.

Dans le cadre de sa stratégie de développement d’une gamme de véhicules électriques spécifiques, Mercedes a attribué un design unique à ses modèles EQE et EQS, se distinguant fortement de leurs homologues thermiques ou hybrides que sont la Classe E et la Classe S. Une décision qui peut se justifier, mais qui a donné lieu à des designs faisant l’objet de débats, et qui ne semble pas convaincre totalement la clientèle. Concernant l’EQS, le problème est d’autant plus important qu’elle n’est pas véritablement perçue comme étant une Classe S à part entière.

Certes, la Classe S n’est peut-être pas la voiture la plus vendue de Mercedes, même si elle représente plus de 80 000 ventes par an, mais elle est particulièrement profitable pour la marque. De plus, c’est elle qui porte l’image de luxe du constructeur à l’étoile et qui est clairement une référence technique pour le monde de l’automobile depuis de nombreuses années…

Face à cette situation, Mercedes envisage pour l’EQS un ensemble d’améliorations tant pour le modèle actuel que pour son successeur. Dès cette année, l’EQS devrait bénéficier de quelques améliorations de style, incluant une nouvelle calandre ou des finitions. Des variantes Maybach sont également prévues afin de rehausser l’image du modèle. En 2022, des améliorations techniques sont attendues comme l’adoption de composants issus de la CLA et de la plateforme MMA, en apportant une batterie plus grande et fonctionnant à une tension de 800 volts. Cela permettrait une recharge plus rapide pour celle qui est censée être la pièce maîtresse électrique de la marque.

Voir plus :   Voitures électriques VinFast: Devoir encore faire ses preuves

Fin pour la Classe S thermique

Un nouveau modèle est anticipé pour 2028, avec une toute nouvelle génération basée sur la plateforme MB.EA-L destinée aux véhicules les plus spacieux de la gamme. La dénomination elle-même sera en adéquation avec cette ambition. Mercedes envisage en effet de se défaire des noms EQ, ainsi l’EQS deviendra simplement une Classe S électrique. Par ailleurs, la dernière génération de Classe S thermique/hybride est déjà en circulation… La génération W223 bénéficiera d’améliorations en 2026 et sans doute à nouveau en 2029/2030 afin de prolonger sa carrière pendant la première moitié de la décennie suivante.

Cependant, le rôle de véritable Classe S devra être assumé entièrement par la version électrique. En ce sens, elle adoptera probablement un style plus traditionnel, avec une malle arrière séparée. Les passionnés de berline à hayon pourront se tourner vers la future AMG GT 5 portes électrique qui est également en cours de développement.

Aidez-nous à faire avancer votre média
Des questions ou des suggestions...
Retour en haut