Les Tesla sont-elles sous-équipées? Une véritable question à explorer.

Tesla Model 3

Tesla Model 3

Il est courant de décrire les voitures Tesla comme ayant un intérieur minimaliste, à la limite de l’austérité. Cependant, affirmer qu’elles sont mal équipées serait une erreur.

Devant les questionnements actuels sur la stratégie de Tesla, de nombreux pessimistes ont commencé à prédire une fin proche pour le constructeur américain. Nous ne voulons pas nous avancer, ou nous prendre trop de risques, en commentant l’avenir de cette marque basée en Californie. Cependant, ce qui est surprenant dans cette conversation, c’est l’affirmation que le minimalisme des voitures Tesla entraînerait une diminution de l’intérêt des clients, car elles seraient trop « simples » et manqueraient cruellement d’équipements.

Nous ne sommes pas les porte-paroles de Tesla et encore moins des publicitaires pour la marque, mais nous croyons que l’argument de la simplicité et du manque d’équipements est exagéré et potentiellement faux. Certains pourraient imaginer que les voitures Tesla sont comparables à des carrioles rustiques, où l’on a réussi à mettre des piles pour les faire rouler, négligeant tout confort moderne attendu d’un véhicule de ce type.

Alors, pour ceux qui véhiculent ce genre d’idées fausses, je pense qu’il est important de remettre les choses à leur place : les véhicules Tesla, même les versions de base les plus simplifiées, sont mieux équipés que presque toutes les autres marques dans la même catégorie. De plus, ils possèdent des fonctionnalités que même des voitures de luxe, coûtant trois ou quatre fois plus cher, n’offrent pas en option.

Le marché automobile dépend largement des options

Dans l’industrie automobile actuelle, où les options sont un standard, Tesla est remarqué pour n’en offrir que trois (jantes, FSD, et choix de couleur exception blanche ou noire). Cette particularité est souvent perçue comme une sorte de frugalité, conduisant à une mauvaise interprétation de la gamme des véhicules. Bien sûr, il manque à Tesla des équipements de base présents chez d’autres marques, comme Apple CarPlay / Android Auto et la vue panoramique à 360° pour les manœuvres. À cela, certains ajouteraient volontiers un écran derrière le volant pour le conducteur.

Il existe d’autres critiques subjectives. Certaines personnes critiquent le fait que la Model 3 ne soit pas équipée d’un hayon, d’autres sont déçus que le toit panoramique en verre ne puisse pas s’ouvrir.

Cependant, l’habitude et une certaine désinformation propagée par les détracteurs de la marque ont rapidement fait oublier ce que nous obtenons en échange, en série, sans avoir besoin de payer un surplus. Sans dresser une liste exhaustive, les fonctionnalités incluses dans le modèle de base sans options sont impressionnantes.

Voir plus :   Sortie des premiers Porsche Macan électriques de l'usine

Quelques exemples ? Un volant ajustable électriquement en hauteur et en profondeur, une commande vocale intelligente intégrale qui couvre plus de 50 fonctionnalités en langage naturel, 5 sièges chauffants et ventilés avec réglages électriques à mémoire, un volant chauffant, un écran intégré pour les passagers arrière qui permet de contrôler individuellement la climatisation ou de regarder Netflix avec un casque Bluetooth, des commandes de portes électriques, 8 caméras qui enregistrent continuellement l’environnement de la voiture en mouvement ou à l’arrêt, et qui peuvent être consultées à tout moment via une application mobile, etc.

Une panoplie d’équipements aussi longue qu’un trajet en diesel

C’est juste un aperçu des équipements qui me viennent à l’esprit sans consulter le Manuel du propriétaire (315 pages), et cela ne concerne que la version de base. Si vous choisissez la version Grande Autonomie (ou la Performance disparue ou Ludicrous à venir), vous bénéficierez de nombreux avantages supplémentaires, comme entre autres une capacité de recharge à 250 kW ou plus.

Certaines choses sont toujours manquantes, et de nombreux équipements inclus dans le modèle de base sont souvent numériques et dématérialisés. Cependant, il est clair que prétendre que les voitures Tesla sont sous-équipées est loin de la vérité.

Cela dit, il est crucial que le constructeur américain ne traîne pas pour se rattraper, en voyant notamment l’élan que prennent certaines marques chinoises. Ici, je me réfère particulièrement à la Xiaomi SU7 remplie de fonctionnalités de série, mais aussi à la BYD Seal et à la Nio ET5, pour ne citer que ceux déjà disponibles en Europe ou sur le point de l’être.

Les constructeurs européens, bien qu’ils soient souvent avares d’options et aient tendance à les vendre à des prix exorbitants, sont techniquement capables. S’il l’un d’eux décide de mettre le paquet, les autres suivraient probablement, rattrapant ainsi Tesla.

Aidez-nous à faire avancer votre média
Des questions ou des suggestions...
Retour en haut