Insolite : Découvrez un phénomène surprenant dans la nature

Une usine de production de pièces détachées pour des voitures Hyundai est accusée d’avoir employé un enfant de 13 ans dans l’Alabama.

Le travail des enfants semble appartenir au passé aux États-Unis. Pourtant, quelques scandales sont nés ces dernières années du fait de l’emploi de mineurs dans certaines entreprises nord-américaines. L’année dernière, plusieurs restaurants McDonald’s de l’Alabama ont été accusés d’avoir fait travailler plus de 300 enfants de manière parfaitement illégale. Cette situation serait probablement fréquente dans le secteur de la restauration. Mais d’autres domaines de l’économie sont aussi touchés par ce phénomène, dont la production automobile. Des poursuites viennent d’ailleurs d’être engagées contre Hyundai Motor Company pour avoir fait travailler des enfants. Encore une fois, cette affaire a lieu dans l’Alabama.

Une usine de pièces détachées de voitures Hyundai

Jeudi dernier, le Département du Travail des États-Unis a décidé d’ouvrir une enquête sur le recrutement de mineurs dans une usine de Hyundai située dans l’Alabama. Plus qu’une simple enquête, des poursuites ont été engagées. Un tribunal a ainsi été saisi de cette affaire à Montgomery, la capitale de cet État du sud des États-Unis. Plusieurs fournisseurs de pièces détachées pour Hyundai sont aussi visés.
Les faits reprochés au constructeur automobile coréen sont graves. Au total, trois entreprises (Hyundai Motor Manufacturing Alabama LLC, SMART Alabama LLC et Best Practice Service LLC) sont accusées d’avoir employé un enfant de 13 ans. Selon le Département du Travail, le mineur en question aurait même travaillé jusqu’à 60 heures par semaine dans une usine, en tant qu’ouvrier.
L’usine dans laquelle ce mineur a été employé fournit des pièces détachées pour construire des voitures Hyundai vendues aux États-Unis. La plainte ne porte que sur le travail de cet enfant. Néanmoins, il ne serait pas le seul que les usines de Hyundai ou de fournisseurs du constructeur coréen auraient employé dans l’Alabama. Selon Reuters, trois enfants de 12, 13 et 15 ans auraient aussi été employés en 2022.

Voir plus :   Nouveau Citroën C3 Aircross : sera-t-il aussi performant que la C3 ?

Le travail des mineurs explose aux États-Unis

Bien que graves, les accusations contre cette usine Hyundai sont loin d’être isolées aux États-Unis. Depuis la pandémie de COVID-19, une hausse du travail illégal des enfants a été observée sur le sol américain. Les secteurs de la restauration rapide et de l’agro-alimentaire sont les plus concernés par cette tendance. De nombreuses entreprises se retrouvent face à une pénurie de main d’œuvre.
De l’autre côté, des familles se retrouvent dans des difficultés financières qui les amènent à envoyer leurs enfants travailler de plus en plus tôt. Bien souvent, ce sont des mineurs issus de l’immigration d’Amérique latine qui sont employés illégalement. Et alors même que la loi américaine encadre strictement le travail des enfants, plusieurs États républicains font pression pour l’assouplir.

Picture of Gilfoyle

Gilfoyle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aidez-nous à faire avancer votre média
Des questions ou des suggestions...
Retour en haut