Fiabilité décroissante des bornes électriques : Pourquoi ?

Pourquoi les bornes électriques deviennent-elles moins fiables ?

En France, la **fiabilité des stations de recharge pour voitures électriques** connaît une tendance baissière. Les difficultés rencontrées dans ce secteur pourraient-elles être dues à une gestion déficiente de certains acteurs du marché ou à des facteurs externes ?

Selon l’Avère, au mois de janvier 2024, seulement 76% des bornes de recharge rapide en courant continu d’une puissance minimale de 150 kW étaient disponibles. Une année auparavant, ce taux atteignait 78% pour ce même type de stations de recharge. Malgré une augmentation du nombre de bornes, la fiabilité n’a pas augmenté sur une année. Une tendance similaire est constatée pour les bornes de recharge en courant continu de capacité moindre (77% de disponibilité en janvier 2024 contre 83% douze mois auparavant) ainsi que pour les bornes en courant alternatif (81% contre 83% en janvier 2023).

À l’heure où la progression des véhicules électriques semble rendre indispensable une bonne performance des bornes de recharge, pourquoi leur fiabilité est-elle en déclin ? Dans certains cas, le service après-vente et la maintenance offerts par les opérateurs expliquent ces chiffres décevants, comme nous avons pu l’observer, notamment dans certaines stations de montagne gérées par EVZen. Cependant, Nathan Dubois-Stora, chef du développement international chez Dream Energy, entreprise qui gère des points de recharge rapide fonctionnant à l’électricité verte, souligne que des facteurs indépendants de l’opérateur peuvent jouer.

Il y a des obstacles multiples au bon fonctionnement des bornes de recharge, et il est donc complexe de coordonner tous ces facteurs. Des travaux effectués par des sociétés tierces dans les environs peuvent perturber le processus de recharge. Il mentionne un cas où l’activité de charge a été temporairement stoppée à cause de travaux conduits par une compagnie importante.

Dubois-Stora poursuit en affirmant que la bonne gestion opérationnelle est cruciale. « Chez Dream Energy, nous avons actuellement une disponibilité proche de 95% pour nos bornes de recharge rapide. Il faut avoir des équipes de maintenance efficaces pour éviter des problèmes. Cependant, le taux de disponibilité de 100% sera probablement difficile à atteindre, notamment à cause de légers soucis imprévus qui ne sont pas toujours liés à la station de recharge elle-même. Parfois, le souci peut venir du véhicule lui-même et pas de la borne. »

Voir plus :   Endommager l'emblème de cette voiture peut conduire à la ruine

L’objectif principal des stations de charge rapide qui se multiplient en France n’est pas seulement d’être rentables, mais aussi d’encourager les conducteurs à acheter des voitures électriques en offrant un réseau bien structuré, comme c’est le cas pour Ionity et Tesla. Cependant, pour certaines entreprises, comme Fastned ou Electra, la rentabilité reste une nécessité.

Dubois-Stora explique que les stratégies des acteurs du marché visent une exploitation d’au moins dix ans, ou même douze à quinze ans, pour atteindre un modèle économique rentable. Toutefois, il faut s’assurer que les coûts de maintenance restent acceptables.

Quant au coût de l’électricité, Dubois-Stora prédit une augmentation de lettre consommation de 40% en France d’ici 2040 en se basant sur le dernier rapport de RTE. Bien que le développement de la technologie V2G et l’amélioration du parc nucléaire aient un impact positif, Dubois-Stora anticipe une augmentation du prix de l’électricité à moyen et long terme. Il estime que la posture de sa compagnie en tant que producteur d’énergie pourrait être un avantage par rapport à ceux qui seront plus sensibles aux variations de marché.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aidez-nous à faire avancer votre média
Des questions ou des suggestions...
Retour en haut