Europe progresse dans les batteries pour voitures électriques, dépendance à la Chine

Batteries des voitures électriques : l’Europe progresse mais reste dépendante de la Chine

L’Europe avance dans l’assemblage des batteries mais peine à sécuriser les matières premières

Comparée à un modèle thermique, la voiture électrique présente des avantages en termes de bilan carbone à l’usage. Cependant, sa production, notamment la fabrication de la batterie, représente un challenge majeur. La provenance des batteries, en particulier de Chine, peut impacter négativement ce bilan environnemental.

La relocalisation de la production des batteries en Europe est cruciale pour réduire la dépendance vis-à-vis de la Chine et diminuer l’empreinte carbone. Selon une étude de Transport & Environment (T&E), la production en Europe pourrait réduire de 37% les émissions liées à la fabrication des batteries par rapport à une chaîne d’approvisionnement chinoise. Ce pourcentage pourrait encore être amélioré en utilisant davantage d’électricité issue de sources renouvelables pour alimenter les usines.

L’Europe se mobilise avec de nouvelles usines de batteries en construction. Cependant, selon T&E, moins de la moitié de la production prévue d’ici 2030 est sécurisée dans le continent. La France se démarque avec un nombre important de méga-usines confirmées. En revanche, l’Allemagne et l’Espagne affichent des pourcentages de projets à faible risque moins élevés.

Voir plus :   Capacités de Toyota à rattraper retard sur voitures électriques

T&E souligne la nécessité d’un fort engagement politique pour soutenir l’industrie de la batterie et dissiper les incertitudes, notamment face à la stagnation des ventes de véhicules électriques. L’Europe est encore en retard dans la production des composants des batteries et l’extraction des matières premières, avec une forte dépendance envers la Chine.

En 2030, l’Europe pourrait produire 56% de sa demande en cathodes, mais seulement deux usines sont en activité pour le moment. T&E recommande un soutien financier pour garantir l’accès au lithium, en passant par le recyclage. Sans ces mesures, l’Europe restera dépendante de l’Asie pour ses batteries.

Picture of Gilfoyle

Gilfoyle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aidez-nous à faire avancer votre média
Des questions ou des suggestions...
Retour en haut