Épave: Ce Tesla Cybertruck déclaré incroyablement endommagé !

Incroyable mais vrai, ce Tesla Cybertruck a été déclaré épave !

Le Tesla Cybertruck en difficulté : des réparations complexes et coûteuses

Le Cybertruck de Tesla semble être destiné à la casse pour des raisons en apparence mineures. C’est du moins ce que semble indiquer un site mettant aux enchères des épaves de ce pick-up électrique innovant.

Il était déjà connu que le Tesla Cybertruck présentait un coût élevé de réparation, même pour des pièces de remplacement simples. Il s’avère également que le pick-up électrique de la société d’Elon Musk est difficile à remettre en état.

En effet, des plateformes d’enchères exposent des Cybertruck déclarés « épaves » et destinés à la casse, bien que ces véhicules ne présentent pas des dommages massifs laissant penser à une totale destruction.

La question qui se pose est de savoir si ces modèles sont irrécupérables ou si c’est le coût des réparations qui constitue un frein. On se rappelle notamment que le remplacement d’un pare-brise peut grimper à près de 2000 dollars.

Par ailleurs, un choc frontal peut entraîner jusqu’à 2900 dollars de dépenses en pièces détachées, car c’est le coût de l’assemblage du frunk. Serait-ce le cas de l’un de ces Cybertruck mis aux enchères ?

Réparations ardues ou trop onéreuses ?

Il semble que ce soit possible, puisque le premier véhicule disponible sur ces sites d’enchères a été endommagé à l’avant. L’assureur du propriétaire a d’ailleurs confirmé que le pick-up était à considérer comme une épave.

Cet exemplaire de couleur noire matte affiche un peu plus de 6000 kilomètres au compteur. Suite à un accident ayant déployé les airbags, il semble que le pare-brise ait été déformé et l’avant du véhicule endommagé.

En prenant en compte le remplacement du pare-brise et du coffre avant, le montant atteint déjà près de 5000 dollars. Cette somme n’inclut pas les ailes, les dégâts structurels, ni l’intérieur qui a également été impacté.

Voir plus :   Peugeot n'envisage pas de lancer une nouvelle sportive électrifiée PSE

Il est envisageable que si le châssis a été endommagé, sa réparation soit tout simplement impossible. En effet, les craintes concernant la technologie de presses géantes de Tesla se révéleraient justifiées. Bien que le châssis soit composé de moins d’éléments, cela compromet évidemment sa réparabilité.

Le Cybertruck a-t-il des difficultés à naviguer ?

Un autre Cybertruck, sans aucun dommage apparent, est également classé en tant qu’épave. Avec seulement 42 kilomètres au compteur, il arbore un autocollant signalant « ligne de submersion ».

Il semble que ce véhicule ait été en contact avec l’eau, bien que le niveau n’ait pas été excessif, la ligne de submersion se situant au niveau du bas de caisse. Il est donc probable que le Cybertruck ne puisse pas circuler dans quelques dizaines de centimètres d’eau.

Pourquoi alors avoir tenté cela après seulement 40 kilomètres au volant du véhicule ? La réponse est simple : Elon Musk l’avait annoncé ! L’an dernier, le PDG de Tesla avait affirmé que le pick-up était capable de naviguer dans l’eau.

Il avait même précisé qu’il était « assez étanche pour brièvement servir de bateau. Il peut traverser des rivières, des lacs, voire même des mers calmes ». Comme souvent avec Musk, il est fort probable qu’il s’agisse d’une déclaration marketing.

La propension de Musk à promettre des fonctionnalités inexistantes est bien documentée. Néanmoins, pour une partie de ses fervents admirateurs, sa parole est encore considérée comme vérité absolue. Assez en tout cas pour submerger définitivement un véhicule valant 80 000 dollars après seulement 40 kilomètres parcourus.

Picture of Anthony Levesque

Anthony Levesque

Je suis Anthony Levesque, co-fondateur et rédacteur chez LeFuté.fr. Depuis des années, je nourris une passion profonde pour la communication et le partage d’informations. Mon parcours a commencé en tant que contributeur freelance, une expérience qui a affûté ma plume et mon esprit critique. Spécialisé dans l'actualité automobile, je m'efforce de fournir des analyses détaillées et des explications claires sur des sujets variés, allant des innovations technologiques aux tendances du marché. En plus de la rédaction, je veille à la révision des contenus pour garantir leur exactitude et leur pertinence. Mon engagement envers la qualité de l’information se reflète dans chaque article que je publie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aidez-nous à faire avancer votre média
Des questions ou des suggestions...
Retour en haut