Effondrement des ventes de voitures électriques chez Volkswagen

Les ventes de voitures électriques s’effondrent chez Volkswagen

Effondrement des ventes de voitures electriques chez Volkswagen

Dans le monde, les ventes de voitures électriques de Volkswagen ont diminué de seulement 3,3%, mais ce chiffre grimpe à 24,3% pour l’Europe. Le fabricant allemand observe un déclin significatif sur le continent européen.

Volkswagen se maintient grâce à ses véhicules thermiques

En observant l’ensemble des données, Volkswagen semble s’en tirer plutôt bien pour ce premier trimestre 2024. En considérant toutes les types de moteurs, le groupe a enregistré une augmentation de 3% de ses livraisons entre janvier et mars 2024 (2,1 millions d’unités livrées). La Chine (+8%), l’Amérique du Sud (+14%) et l’Amérique du Nord (+5%) ont été les trois marchés les plus dynamiques en ce début d’année.

Cependant, si l’on se concentre uniquement sur les voitures électriques, les résultats sont moins réjouissants. Contrairement à Volvo et BMW, Volkswagen a dû compter sur ses véhicules thermiques pour compenser durant ces trois premiers mois de 2024. Alors que Volvo et BMW ont vu leurs ventes de voitures électriques augmenter respectivement de 27% et 40,6%, Volkswagen a constaté une baisse de 3,3% au niveau mondial, et encore plus grave, une diminution de 24,3% en Europe.

Effondrement des ventes de voitures électriques en Europe

Entre janvier et mars 2024, la marque Volkswagen a livré seulement 74 400 véhicules électriques à ses clients européens comparé à 98 300 lors de la même période l’année précédente. L’Allemagne pourrait-elle être la responsable de cette situation ? C’est plausible. En l’absence de bonus, le pays a enregistré une chute de 29% des ventes de voitures électriques. La part de ces dernières a baissé à 12% contre 18,4% en 2023. Or, Volkswagen est fortement dépendant de son marché d’origine.

Voir plus :   Réduction de l'usure des batteries de voitures électriques: nouvelle méthode découverte

Cependant, cette tendance a également été observée aux États-Unis avec une baisse de 16,2% (de 15 700 unités au premier trimestre 2023 à 13 200 cette année). À l’opposé, les ventes de voitures électriques ont bondi de 91,2% en Chine, passant de 21 500 à 41 000. Dans ce que Volkswagen nomme le « reste du monde« , les ventes ont aussi progressé, de 5 600 à 7 800 unités (+40,6%).

2024 pourrait ne pas être une année totalement perdue

Malgré cette forte baisse en Europe, le constructeur allemand ne perd pas espoir. Volkswagen révèle que « le nombre de modèles totalement électriques commandés a plus que doublé en glissement annuel (+ 154%) au premier trimestre 2024 ». Cependant, les bons résultats de ses rivaux sur le marché de l’électrique prouvent que le climat économique n’est pas l’unique facteur à incriminer dans cette situation.

Dans le top des modèles électriques les plus vendus entre janvier et mars 2024, on dénombre : Volkswagen ID.4/ID.5 (34 600 unités), Volkswagen ID.3 (26 100 unités), Audi Q4 e-tron (22 800 unités), Skoda Enyaq (14 000 unités), Audi Q8 e-tron (9 600 unités), Volkswagen ID.Buzz (7 000 unités) et Cupra Born (6 900 unités). Dans quelques mois, d’autres modèles seront disponibles, notamment l’Audi Q6 e-tron, Porsche Macan électrique et Volkswagen ID.7 Tourer.

Aidez-nous à faire avancer votre média
Des questions ou des suggestions...
Retour en haut