Disparition des péages sur autoroutes: mauvaise nouvelle à venir.

Autoroute

**Les péages sur les autoroutes de France en voie de disparition**

Les autoroutes françaises vont-elles perdre leurs péages ? C’est en tout cas l’expérience en cours sur l’A13 et l’A14. Les deux autoroutes qui relient Paris à la Normandie n’ont plus de péage, à la place, ce sont des caméras et des capteurs qui suivent le trafic en temps réel.

Selon les défenseurs de cette méthode, dite «de flux libre», l’absence de péage permet de faire gagner de précieuses minutes aux automobilistes, en limitant les ralentissements. Le processus serait d’autant **plus efficace quand le trafic est dense**, lors des périodes de départ en vacances notamment.

## **Des autoroutes payantes, mais sans péages**

Mais cette absence de péage ne signifie pas que les autoroutes sont gratuites. Au contraire, leur prix a augmenté depuis le début d’année. Selon la Sanef (Société des autoroutes du Nord et de l’Est de la France), cette hausse serait de 3 % en moyenne.

Pour les personnes qui prennent l’A13 ou l’A14, **le paiement devra se faire dans les 72 heures** qui suivent le passage sur l’autoroute. Pour les automobilistes qui ont déjà un badge de télépéage, la facture s’ajoutera directement à leur paiement mensuel, mais pour les autres, le casse-tête commence.

Il sera en effet possible de **payer sa facture d’autoroute en ligne**, en renseignant sa plaque d’immatriculation, **ou alors de payer en se rendant chez un buraliste**. Ces derniers récupèrent ainsi une nouvelle clientèle. Une excellente nouvelle selon Philippe Coy, président de la confédération nationale des buralistes. Le règlement se fera en utilisant l’outil de paiement Nirio (de la Française des jeux). Pour l’heure, ce sont **10 000 opérateurs buralistes** qui sont partenaires de ce projet.

Voir plus :   Du drôle parcours de la Renault 5 E Tech : bitume aux pixels

## **Les amendes pleuvent**

Ce nouveau système ne fait cependant pas que des heureux. En effet, les usagers sont les grands perdants de cette transition. Comme l’explique l’association 40 millions d’automobilistes, ce temps de changement couplé à un sérieux manque de communication à l’échelle nationale complique grandement la vie des utilisateurs.

Depuis la mise en place de ces expérimentations, les amendes pleuvent. Une fois le délai de 72 heures passé, les usagers de l’autoroute finissent par recevoir leur facture, **accompagnée d’une amende** de 10 € (jusqu’à 375 € en cas de majoration).

Dans un communiqué, l’association avait regretté le manque d’information autour de ce nouveau dispositif, ce qui «pose problème». Elle craint que la période des grandes vacances, avec des autoroutes très empruntées, ne soit un vrai carnage pour ce nouveau système, encore mal connu par les Français. Car en cas d’incompréhension des règles, ce sont bien les usagers de la route qui en payeront le prix fort.

Picture of Gilfoyle

Gilfoyle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aidez-nous à faire avancer votre média
Des questions ou des suggestions...
Retour en haut