Deux modèles chinois dans le top 5 des voitures électriques les plus vendues en Europe

Deux modèles made in China dans le top 5 des voitures électriques les plus vendues en Europe

Les véhicules électriques made in China prennent de l’importance sur le marché européen

Dans un contexte où de nouveaux droits de douane se profilent en Europe, les voitures électriques fabriquées en Chine connaissent une croissance significative. En mai 2024, elles représentaient 19 % des ventes sur le marché de l’électrique, avec deux modèles chinois parmi les cinq voitures électriques les plus vendues en Europe.

De nombreuses marques ont opté pour délocaliser la fabrication de leurs modèles en Chine ces dernières années, motivées en grande partie par des coûts de main-d’œuvre bien plus avantageux qu’en Europe ou aux États-Unis. En mai 2024, 19 % des ventes de voitures électriques en Europe provenaient de Chine, marquant une augmentation de 50 % par rapport à mai 2023, selon Jato Dynamics.

Une forte présence des véhicules électriques chinois sur le marché européen

Cette expansion pourrait toutefois être perturbée par l’implémentation imminente de nouveaux droits de douane. La Commission européenne prévoit en effet d’introduire une taxe visant à protéger les fabricants locaux, pouvant aller de 27 à 48 % sur les voitures électriques en provenance de Chine. Si cette mesure est adoptée, des marques comme les MG électriques, appartenant à la société chinoise SAIC, devront s’acquitter des droits de douane les plus élevés.

Voir plus :   Porsche s'approche d'un fabricant de piles pour produire les batteries de ses modèles électriques

Cette nouvelle réglementation touchera également des constructeurs tels que BYD, Volvo et Tesla, soulignant l’importance du lieu de fabrication sur le marché européen. En mai 2024, parmi les 10 modèles électriques les plus vendus en Europe, trois provenaient de Chine : la Tesla Model 3, le Volvo EX30 et la MG4, respectivement en deuxième et troisième position.

Deux modeles chinois dans le top 5 des voitures electriques.webp

Face à ces changements, Volvo a pris la décision de rapatrier la production de son petit SUV en Europe. D’ici la fin de l’année 2025, l’EX30 sera assemblé dans l’usine de Gand, en Belgique. Cette décision vise à éviter les nouveaux droits de douane en Europe, mais aussi aux États-Unis, où une taxe de 100 % a récemment été imposée par l’administration Biden.

Picture of Anthony Levesque

Anthony Levesque

Je suis Anthony Levesque, co-fondateur et rédacteur chez LeFuté.fr. Depuis des années, je nourris une passion profonde pour la communication et le partage d’informations. Mon parcours a commencé en tant que contributeur freelance, une expérience qui a affûté ma plume et mon esprit critique. Spécialisé dans l'actualité automobile, je m'efforce de fournir des analyses détaillées et des explications claires sur des sujets variés, allant des innovations technologiques aux tendances du marché. En plus de la rédaction, je veille à la révision des contenus pour garantir leur exactitude et leur pertinence. Mon engagement envers la qualité de l’information se reflète dans chaque article que je publie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aidez-nous à faire avancer votre média
Des questions ou des suggestions...
Retour en haut