Découvrez un fait étrange

Insolite

David se retrouve dans une situation délicate lorsqu’il achète un SUV d’occasion, un Peugeot 5008, et découvre qu’il a été victime d’une vente illégale.

Après avoir été victime d’un vol, David, un Bruxellois, décide de remplacer son SUV Peugeot 5008 pour mieux accueillir ses trois enfants. Il trouve un modèle similaire d’occasion dans un garage professionnel et procède à l’achat en contractant un prêt de 36.000 €. Tout semblait parfait jusqu’à ce que quelques mois plus tard, David soit arrêté par la police lors d’un contrôle de routine.

Un SUV toujours en leasing vendu illégalement

Tout bascule pour David lorsqu’il découvre que son SUV est signalé par la police mi-juin. Emmené au commissariat, il apprend que la voiture appartient en réalité à une société de leasing. Le précédent utilisateur avait frauduleusement vendu le véhicule au garage. « Ils m’ont suspecté, donc j’ai été au commissariat », explique David, encore sous le choc. Le SUV, loué début janvier, avait été revendu après un passage illégal au contrôle technique.

Depuis cette découverte, David ne peut plus utiliser son véhicule, qui reste stationné devant chez lui. Cette situation met sa famille en difficulté, notamment pour les trajets scolaires. De plus, l’incertitude règne sur la période nécessaire pour résoudre cette affaire. Son avocat estime que cela pourrait prendre des mois, ajoutant un stress supplémentaire à David, surtout en vue des vacances d’été prévues dans le sud de la France.

Voir plus :   Essai Audi A3 Sportback Restylée 2024: Confirmation de son Existence

Les répercussions financières sont lourdes pour David. En plus d’avoir dépensé 36.000 € pour un véhicule inutilisable, il doit envisager de louer une voiture pour les vacances, ce qui pourrait coûter jusqu’à 2.000 €. Le Bruxellois, désespéré, espère un dédommagement rapide pour alléger sa situation.

Une vente d’occasion pleine de surprises

Contacté par des journalistes de RTL en Belgique, Mehdi, le vendeur du garage de Sombreffe, exprime sa surprise face à la situation. Il affirme que le véhicule provenait d’un autre garage en dépôt-vente, une pratique courante dans le secteur. « Je n’étais absolument pas au courant du problème », assure Mehdi. Ce dernier promet de faire pression sur le dépositaire pour dédommager David.

Patrick Piret, juriste chez Traxio, explique que ce type de fraude est possible en raison des failles dans la législation belge. Dans le cas d’un leasing financier, le véhicule peut être immatriculé au nom de l’utilisateur, permettant à des individus malhonnêtes de revendre le véhicule avec des documents falsifiés. Ce cas souligne l’importance de la vigilance des garages lors de la vérification des documents de vente.

Picture of Anthony Levesque

Anthony Levesque

Je suis Anthony Levesque, co-fondateur et rédacteur chez LeFuté.fr. Depuis des années, je nourris une passion profonde pour la communication et le partage d’informations. Mon parcours a commencé en tant que contributeur freelance, une expérience qui a affûté ma plume et mon esprit critique. Spécialisé dans l'actualité automobile, je m'efforce de fournir des analyses détaillées et des explications claires sur des sujets variés, allant des innovations technologiques aux tendances du marché. En plus de la rédaction, je veille à la révision des contenus pour garantir leur exactitude et leur pertinence. Mon engagement envers la qualité de l’information se reflète dans chaque article que je publie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aidez-nous à faire avancer votre média
Des questions ou des suggestions...
Retour en haut