Citroën sexy et pièces détachées coûteuses: l’actu photo de la semaine

Clap de fin pour la Renault Zoe.

Le dernier SUV coupé de Citroën, plus abordable, est une belle surprise, même s’il est principalement destiné aux marchés hors de l’Europe. Cependant, le coût des pièces de rechange pour nos véhicules a été considérablement augmenté.

Une Citroën assez attirante et des pièces de rechange exorbitantes (l'actualité de la semaine en photo)
Une Citroën assez attirante et des pièces de rechange exorbitantes (l'actualité de la semaine en photo)

Dans ce rendez-vous hebdomadaire, nous vous proposons un
résumé
de l’actualité de la semaine dans le monde automobile. Des tests importants aux nouvelles essentielles, rien n’est mis à l’écart, à l’attention des fidèles lecteurs qui souhaitent revoir les meilleurs moments, ainsi que ceux qui n’ont pas eu le temps de suivre l’actualité automobile de la semaine.

En certaines occasions, on pourrait souhaiter être en Amérique du Sud ou en Inde. La Citroën Basalt, dévoilée cette semaine, bien qu’elle ne réinvente pas le genre, est une offre attrayante principalement destinée à ces deux régions pour le moment. Certes, ce SUV coupé s’inspire fortement du
Renault Arkana
, mais les designers de Citroën ont accompli un travail plus notable avec ce modèle qu’avec d’autres. Le Basalt présente une belle uniformité des proportions. Cependant, celui-ci est actuellement précisé comme un
concept , même si le modèle de série qui sera déclosé à l’automne prochain ne devrait pas beaucoup différer.
Visualisez le
Citroën Basalt
en détail.
Il est facile d’accuser l’inflation lorsque les prix augementent plus qu’il ne le faudrait. C’est le cas des pièces de rechange pour automobile, dont les prix ne cessent d’augmenter. Selon une étude annuelle menée par le l’association Sécurité & réparation automobile (SRA), parmi 25 marques analysées, six ont augmenté leurs tarifs de plus de 15%. Le Champion de cette catégorie est le constructeur automobile tchèque
Skoda
avec une augmentation record de 19,8%, suivi de près par
Toyota
avec 19,5%. Cependant,
Hyundai
avec une augmentation « modeste » de 16,4% semble être le plus raisonnable dans ce groupe.
Mazda
, par contre, avec une augmentation de prix à peine notable de 0,15%, est à applaudir.
Renseignez-vous plus sur l’étude
SRA
.
Les conducteurs de voiture demeurent des enfants dans l’âme. Ils ont évolué des petits véhicules
Dinky
vers les voitures qui font  »
« vroumvroum « 
. Hyundai a pensé à ce groupe en développant la fonctionnalité de ce son sur son électrique sportive Ionic N. Selon Alan Froli, qui l’a expérimenté,
« c’est amusant »
. Est-ce que les clients l’apprécieront ? Sera-t-elle populaire malgré son prix de 78 000 euros et 650 ch? Si le succès auprès de l’essayeur est indicatif, elle sera très bien reçu.
Consultez l’évaluation détaillée de la
Hyundai Ioniq N.
C’est la fin d’une ère. La Renault Zoe, l’une des pionnières de la voiture électrique, s’est retirée de la chaîne de production de Flins cette semaine. Depuis sa création en 2012, elle a vendu 400 000 unités. Cependant, de nouvelles venues sur le marché l’ont dépassé. Malheureusement, la Zoe n’a jamais bénéficié d’une véritable mise à jour, et le constructeur semble vouloir se concentrer sur la carte de la nostalgie avec l’arrivée prochaine de la Renault 5. En remplacement, Flins prévoit de reconditionner des véhicules d’occasion.
Pour en savoir plus sur la fin de la Renault Zoe c’est par
ici.

Aidez-nous à faire avancer votre média
Des questions ou des suggestions...
Retour en haut