Changements dans les voitures neuves cet été

Conduite voiture

Les Nouveautés dans les Voitures Neuves à Partir de Juillet 2024

Dès ce mois de juillet 2024, des changements significatifs sont à prévoir pour les voitures neuves vendues en Europe. L’objectif principal est d’améliorer la sécurité des véhicules pour réduire le nombre de victimes sur les routes. Huit nouveaux équipements de sécurité devront être intégrés dans toutes les voitures neuves mises en vente sur le marché européen, dans le cadre du « paquet sécurité routière » de la Commission européenne.

Des Équipements de Sécurité Obligatoires

Dès le 7 juillet 2024, les constructeurs automobiles devront obligatoirement équiper les voitures neuves de huit nouveaux équipements de sécurité. Voyons en détail ce que cela implique pour les automobilistes.

Des Voitures Mieux Sécurisées, Mais à Quel Prix ?

Ces nouvelles réglementations imposent aux véhicules neufs d’être équipés de technologies de pointe pour garantir une sécurité accrue aux conducteurs, passagers, piétons et cyclistes. Opter pour des technologies avancées a un coût, qui pourrait éventuellement se répercuter sur les prix de vente des voitures neuves. Cependant, cela pourrait aussi entraîner des réductions sur les primes d’assurance et les coûts d’entretien et de réparation.

Voir plus :   Les voitures thermiques ne sont pas encore battues par les voitures électriques

Les Principaux Équipements Obligatoires

  • Le système d’adaptation intelligente de la vitesse (ISA) : ajuste automatiquement la vitesse de la voiture en fonction des limitations en vigueur.
  • L’enregistreur de données numériques (« boîte noire ») : enregistre les informations avant, pendant et après un accident.
  • Le système de maintien de la voie (LKAS) : corrige la trajectoire en cas de déviation involontaire.
  • Le freinage d’urgence automatique : détecte les risques de collision et réagit en conséquence.
  • L’avertisseur de franchissement de ligne involontaire (LDWS) : prévient en cas de franchissement involontaire de ligne.
  • Le système de détection d’obstacles en marche arrière : avertit en cas de présence d’obstacles lors d’une marche arrière.
  • L’avertisseur de somnolence et d’inattention : alerte en cas de signes de fatigue ou de distraction.
  • Un pré-équipement pour l’installation d’un éthylotest antidémarrage : lutte contre la conduite en état d’ébriété.

Ces équipements visent à renforcer la sécurité routière et pourraient contribuer à réduire le nombre d’accidents, dans la perspective de zéro mort sur les routes d’ici 2050, selon la Commission européenne.

Picture of Gilfoyle

Gilfoyle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aidez-nous à faire avancer votre média
Des questions ou des suggestions...
Retour en haut