BYD lance voiture électrique abordable en Europe

Voiture Volant Byd

BYD vise la première place sur le marché européen des voitures électriques d’ici 2030

BYD ne cesse de progresser et se fixe maintenant un nouveau défi : conquérir le marché européen. La marque chinoise souhaite devenir le leader incontesté des voitures électriques en Europe, devant des acteurs majeurs tels que Volkswagen, Tesla et Stellantis, d’ici l’année 2030. Pour y parvenir, BYD prévoit d’investir massivement sur le continent.

“Nous passons à l’étape suivante pour décider d’un investissement massif dans l’UE”, a déclaré Michael Shu, président européen de BYD, lors du Future of the Car Summit organisé par le Financial Times. Ces investissements colossaux seront destinés à l’implantation d’usines, mais également à des stratégies marketing en Europe.

En parallèle, BYD envisage le lancement d’une voiture électrique abordable sur le marché européen. Inspiré du modèle Seagull vendu à moins de 10 000 dollars en Chine, cette version européenne devrait être proposée à un prix inférieur à 20 000 euros.

Une production locale pour un marché local

Alors que l’Union européenne mène une enquête sur les subventions aux voitures électriques chinoises, BYD anticipe en optant pour une production locale. En effet, le constructeur chinois est conscient de ne pas pouvoir compter indéfiniment sur l’importation de véhicules en provenance de Chine. Une usine est actuellement en construction en Hongrie, et une réflexion est menée quant à l’ouverture d’un second site de production en Europe, selon le Financial Times.

Voir plus :   Le dernier caprice de Tesla: question sur motivations d'Elon Musk

Cette démarche permettrait à BYD de réduire les risques liés aux mesures que l’UE pourrait prendre contre les importations, tout en minimisant les aléas du transport maritime.

  • BYD veut devenir le leader du marché européen des voitures électriques d’ici 2030
  • L’investissement massif de BYD en Europe vise à soutenir cette ambition
  • Le constructeur prévoit de proposer un modèle abordable sur le marché européen
  • BYD privilégie la production locale pour limiter sa dépendance aux importations de Chine
  • L’Union européenne enquête actuellement sur les subventions aux véhicules électriques chinois

🚗🔋🏆

Picture of Gilfoyle

Gilfoyle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aidez-nous à faire avancer votre média
Des questions ou des suggestions...
Retour en haut