BYD baisse le prix de ses modèles haut de gamme

BYD sacrifie le prix de ses modèles haut de gamme

Réduction de prix pour les BYD Han et Tang : une stratégie bien pensée ?

Les BYD Han et Tang, initialement commercialisées à des tarifs élevés, bénéficient désormais d’une importante baisse de prix dans certains pays. Une stratégie motivée par un manque de succès apparent ? Pas exactement.

Depuis de nombreuses années, BYD a proposé sur le marché des véhicules au design assez banal, souvent inspirés par Toyota. Cependant, l’arrivée de Wolfgang Egger en 2017 a marqué un tournant décisif. Les sorties des modèles BYD Tang en 2018 et de la Han en 2020 ont symbolisé un changement radical et ont contribué à légitimer la démarche de la marque. Les ventes de véhicules électrifiés ont d’ailleurs décollé significativement avec la commercialisation de cette nouvelle gamme.

Les BYD Han et Tang ont été les premiers modèles lancés par BYD en Europe, positionnant ainsi la marque sur le segment premium du marché. Les prix affichés dépassent les 70 000 € pour ces modèles, ce qui explique en partie des volumes de ventes modestes, un objectif non prioritaire pour le constructeur.

Cependant, BYD a récemment annoncé une importante baisse de prix pour ces deux modèles sur certains marchés. Aux Pays-Bas, ils sont désormais disponibles à partir de 55 990 €, soit une réduction de 14 000 €…

Voir plus :   Interdiction vente voitures thermiques en Europe: bientôt modifiée ?

Les critiques pourraient considérer que BYD brade ses véhicules en raison d’une faible demande, mais la réalité est tout autre. Les BYD Han et Tang sont désormais proposées en tant que « Final Edition », indiquant ainsi qu’elles arrivent en fin de cycle de vie. Ces modèles seront remplacés par une nouvelle génération prévue pour 2025, rejoignant ainsi d’autres modèles comme le Seal, le Song L ou le Sea Lion. Le nouveau Tang pourrait faire son apparition dès la fin de l’année au salon de Guangzhou, suivi par la nouvelle Han l’année prochaine au salon de Shanghai.

Cette politique de baisse de prix ne semble pas encore concerner le marché français où les ventes de Han et Tang demeurent confidentielles. Une stratégie qui pourrait évoluer dans les prochains mois.

Picture of Anthony Levesque

Anthony Levesque

Je suis Anthony Levesque, co-fondateur et rédacteur chez LeFuté.fr. Depuis des années, je nourris une passion profonde pour la communication et le partage d’informations. Mon parcours a commencé en tant que contributeur freelance, une expérience qui a affûté ma plume et mon esprit critique. Spécialisé dans l'actualité automobile, je m'efforce de fournir des analyses détaillées et des explications claires sur des sujets variés, allant des innovations technologiques aux tendances du marché. En plus de la rédaction, je veille à la révision des contenus pour garantir leur exactitude et leur pertinence. Mon engagement envers la qualité de l’information se reflète dans chaque article que je publie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aidez-nous à faire avancer votre média
Des questions ou des suggestions...
Retour en haut