Acheteurs de voitures électriques moins fidèles a une marque : pourquoi ?

Pourquoi les acheteurs de voitures électriques sont-ils moins fidèles à une marque ?

Les propriétaires de voitures électriques moins fidèles aux marques traditionnelles ?

Une récente étude menée auprès de 5 000 automobilistes européens révèle que la fidélité à une marque est moins prononcée chez les propriétaires de véhicules électriques par rapport à ceux qui possèdent des thermiques. Une situation qui pourrait profiter aux constructeurs émergents et chinois, mais les défis restent nombreux.

L’impact de la réputation de la marque

Une enquête publiée par Adevinta le 26 juin 2024 met en lumière la faible fidélité des propriétaires de voitures électriques envers une marque spécifique. Selon les résultats, la réputation et l’image de la marque sont des critères déterminants lors de l’acte d’achat, 45 % des sondés considérant cela comme le facteur clé dans leur décision. Cependant, avec l’avènement des véhicules électriques, ces paramètres sont en pleine mutation.

Cette évolution représente un challenge pour les constructeurs historiques, car la fidélité des clients diminue et de plus en plus de personnes sont prêtes à changer de marque pour trouver le véhicule qui répond le mieux à leurs besoins. En effet, 28 % des participants se disent plus enclins à opter pour une voiture électrique d’un constructeur méconnu plutôt que pour une thermique.

Opportunités pour les nouveaux acteurs du marché automobile

Plusieurs éléments tels que l’autonomie des batteries, le prix et la disponibilité incitent les consommateurs à se tourner vers des marques moins connues. Environ 39 % des automobilistes européens envisageraient l’achat d’un véhicule électrique d’une marque nouvelle ou peu connue s’il surpasse en performance un modèle équivalent d’une marque établie. De même, 35 % seraient prêts à changer de marque si le véhicule est moins cher que les modèles traditionnels, et 26 % si la livraison est plus rapide.

Il est clair que les constructeurs établis ne peuvent plus se reposer uniquement sur la fidélité à la marque pour conquérir leur part de marché. Ils doivent s’adapter aux nouvelles attentes des consommateurs pour attirer de nouveaux acheteurs, en particulier les jeunes et ceux qui envisagent de passer à l’électrique. La confiance et la capacité à surmonter les obstacles à l’adoption des véhicules électriques sont désormais clés.

Voir plus :   Tout nouveau Jeep Avenger 4xe : 4 roues motrices grâce à un moteur électrique

La popularité des voitures électriques en Europe

1720235151 900 Acheteurs de voitures electriques moins fideles a une marque

Les Volkswagen Golf (52 %), BMW Série 3 (39 %) et Dacia Sandero (34 %) figurent parmi les modèles les plus connus des consommateurs européens. En ce qui concerne les voitures électriques, le Tesla Model Y obtient le meilleur score avec 31 %. En revanche, la BMW i4, l’ID.3 et la Dacia Spring sont moins populaires. Pourtant, les marques historiques ne sont pas complètement en perte de vitesse.

Les consommateurs européens associent souvent la qualité à la longévité des marques établies. En effet, 29 % des sondés doutent de la fiabilité et de la qualité des véhicules des marques nouvelles. Volkswagen, BMW et Tesla sont perçues comme les marques les plus fiables et dignes de confiance, contrairement à Polestar, MG, BYD et Lynk & Co qui ont une image moins positive.

Tesla se démarque sur le marché des voitures électriques

Tesla est l’exception dans le paysage des constructeurs automobiles électriques. La marque américaine est reconnue pour sa qualité et sa fiabilité, se plaçant en haut du classement devant Volkswagen et BMW. Les chiffres montrent également que Tesla affiche le taux de fidélisation le plus élevé parmi les clients, avec 88 % des propriétaires Tesla en France optant pour un nouveau véhicule de la marque. Les atouts de Tesla tels que l’avance technologique, le réseau de Superchargeurs et la puissance de charge des modèles séduisent les consommateurs.

Picture of Anthony Levesque

Anthony Levesque

Je suis Anthony Levesque, co-fondateur et rédacteur chez LeFuté.fr. Depuis des années, je nourris une passion profonde pour la communication et le partage d’informations. Mon parcours a commencé en tant que contributeur freelance, une expérience qui a affûté ma plume et mon esprit critique. Spécialisé dans l'actualité automobile, je m'efforce de fournir des analyses détaillées et des explications claires sur des sujets variés, allant des innovations technologiques aux tendances du marché. En plus de la rédaction, je veille à la révision des contenus pour garantir leur exactitude et leur pertinence. Mon engagement envers la qualité de l’information se reflète dans chaque article que je publie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aidez-nous à faire avancer votre média
Des questions ou des suggestions...
Retour en haut